Upcoming Events

INVITATION | Digitalisation of SMEs: How to make it possible? (October 16)

DATE & TIME
Date:   16 October 2019
Welcome drink:  18h00
Event:    18h30-20h00
Cocktail reception:  20h00-21h00

WHERE
The Office, Rue d’Arlon 80, 1040, Brussels

PROGRAMME

WELCOME

Patricia Hoogstraaten, Vice President, EuroCommerce and General Manager, Vakcentrum, responsible for SMEs

KEYNOTE SPEECH

Petri Peltonen, Finnish SME Envoy

 

PANEL DISCUSSION

Ivan Štefanec, Member of the European Parliament and President of SME Europe

Jasmin Battista, DG CNECT, European Commission

Katerina Borunska, DG Research and Innovation, European Commission

Birgit Winn, Head of Digital Projects, Hospitality.Digital, METRO AG

Alexandre Nilo Fonseca, President of ACEPI (Portuguese Digital Economy Association)

Mira-Maria Kontkanen, Advisor, Federation of Finnish Enterprises

Marta Mikliszanska, Head of Public Affairs, Allegro

Moderation

Michael Acton, MLex Market Insights

 

CLOSING REMARKS

Henrik Reimer, Head of Office, SME Connect

#SMEsgodigital

This event was organised by

In cooperation with

About the debate

The digital transformation of the economy is underway, offering new market opportunities in Europe and all over the world. This technological shift is fostering both innovation and exchanges across EU borders, as well as the opportunity to secure a share in the emerging markets for current and future products and services.

Within this context, micro as well as small and medium-sized enterprises (SMEs) are of strategic importance as they create two thirds of jobs in the private sector and contribute to more than half of the total added value generated by businesses in the EU. As the latest Annual Report on European SMEs states, the re-emergence of SMEs has continued over recent years, as this sector made a significant contribution to the recovery and subsequent expansion of the EU economy by accounting for 47% of the value added generated by the non-financial business sector between 2008 and 2017, and for 52% of the cumulative increase in employment in the sector.

Read the rest of this entry

[FR] INVITATION | Nouvelles initiatives de l’UE en matière de sécurité et de défense : quelles perspectives pour l’avenir ? (15 octobre)

Nous sommes heureux de vous inviter au débat organisé par PubAffairs Bruxelles et la Répresentation Permanente de l’Organisation Internationale de la  Francophonie (OIF) auprès de l’UE sur les perspectives pour l’avenir des nouvelles initiatives de l’UE en matière de sécurité et défense avec nos orateurs SEM François Cornet d’Elzius, Ambassadeur, Représentant Permanent belge auprès du COPS, M. Arnaud Migoux, Chef de secteur, Sécurité et Défense, Service européen pour l’action extérieure (SEAE/EEAS), M. Mihnea Motoc, Chef adjoint, Centre européen de stratégie politique (CESP/EPSC) et M. Federico Santopinto, Chargé de recherche, Groupe de Recherche et d’information sur la Paix et la Sécurité (GRIP).

M. Stéphane Lopez, Ambassadeur, Représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’UE, tiendra un discours d’introduction.

Le débat sera modéré par Chris Burns, journaliste, Burnstorm Communications.

 

À propos du débat

La publication d’une Stratégie globale de l’UE pour la politique étrangère et de sécurité en 2016 par la Haute Représentante de l’Union, ainsi que la prise de conscience par les institutions européennes de la nécessité d’établir une nouvelle vision du rôle mondial de l’UE ont précédé les initiatives communautaires visant à développer une coopération structurée permanente en matière de défense (CSP) et à favoriser la constitution du fonds européen de défense (FED). La CSP, à laquelle tous les pays de l‘UE participent sauf le Danemark, Malte et le Royaume-Uni, a comme objectif principal d’aider l’Europe à approfondir la coopération en matière de défense, alors que le FED constitue un premier programme cadre pour cofinancer des projets industriels et de recherche de défense pour la période 2019-2020. À partir de 2021, cette phase expérimentale devrait aboutir à la création d’un fond permanent pour faciliter la constitution d’une véritable base industrielle et de recherche pour une défense commune innovante et compétitive.

Read the rest of this entry

SAVE THE DATE | Towards global consensus on cybersecurity requirements (October 8)

We are delighted to invite you to a debate organised by PubAffairs Bruxelles which will be held on Tuesday, 8th of October 2019 at 19.00 at the premises of The Office, rue d’Arlon, 80, Brussels.

The event will consist of a debate on the prospect of a global consensus on cybersecurity requirements.

Although speakers and event details will be announced in the coming days, we are sending you this e-mail now to make sure you save the date.

This event is organised within the framework of the

European Cyber Security Month

About the debate

Cyber security of network and information systems is a global concern and is crucial for ensuring the smooth running of the economy, the efficiency of the public administration, and the well-being of citizens. These questions have been highlighted in Europe, with the European Union Institutions acknowledging the importance of network technologies as essential infrastructure. Within this context, the issue of cybersecurity gained the global spotlight again during the G20 meetings in June 2019, when the Osaka Track” framework for free cross-border data flow was launched.

Already introduced at this year’s World Economic Forum by the Japanese President, Sinzo Abe, the “Osaka Track” aims at the standardisation of rules in order to facilitate data flows across the world, while ensuring better protection in cybersecurity and privacy. However, views on cyber security and privacy protection vary across the globe. Several countries and trading blocs, such as the EU, are concerned about data sharing and how best to ensure resilience and security of network and information systems.

Although issues raised over 4G mobile networks were essentially commercial, ongoing discussions on 5G technologies have been highly politicised in Europe and at the global level as underlined by several commentators. This significantly diverts attention from raising the overall level of cyber security in the EU. The European Parliament Think Tank stated: “it is vital for the EU to preserve its strategic autonomy against the backdrop of geopolitical pressure”, while confirming that “security risks have arisen from a combination of technical and political concerns”. How do we drive towards global consensus on cybersecurity requirements?

 

The event will commence with a welcome drink at 19.00, followed by a panel debate at 19.30. After the panel debate there will be an opportunity for questions and discussions.


We look forward to seeing you at 19.00 on Wednesday, the 8th of October at the premises of The Office, rue d’Arlon, 80, Brussels.

The debate will be followed by a drink in a convivial atmosphere.

 

Réservez déjà la date | Quels défis pour le multilinguisme dans l’Union européenne d’aujourd’hui? (26 septembre)

 

 

 

 

 

Nous sommes heureux de vous inviter au débat organisé par PubAffairs Bruxelles et la Représentation Permanente de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’UE qui se tiendra le 26 septembre à 19.00 heures dans les locaux de The Office, rue d’Arlon, 80, Bruxelles*.

Le débat portera sur les défis pour le multilinguisme dans l’Union européenne d’aujourd’hui

Le nom des orateurs et tous les détails concernant l’événement seront annoncés dans les prochains jours, toutefois nous publions déjà cette annonce pour que vous puissiez marquer la date dans votre calendrier.

À propos du débat

La diversité linguistique est une des caractéristiques intrinsèques de l’identité et de l’histoire européenne et représente simultanément une richesse et un paradoxe. En effet, s’il existe bien une culture européenne, il n’existe pas une langue européenne, mais des langues européennes. Dans l’Europe d’aujourd’hui, outre les 24 langues officielles, on compte plusieurs langues régionales, sans compter les langues parlées par les citoyens originaires d’autres continents.Le Conseil de l’Europe a institué une journée européenne du multilinguisme en 2001 afin de mettre en avant la diversité linguistique de l’Europe, de promouvoir l’apprentissage des langues quelle que soit l’étendue de leur usage, et de favoriser la participation à la citoyenneté démocratique à travers les langues.

Ancré dans la Charte des droits fondamentaux de l’UE et réaffirmé dans le Traité de Lisbonne, le multilinguisme en tant que composante essentielle de la culture européenne, et du dialogue interculturel dans l’UE trouve une application dans le droit qui est donné à tout citoyen de communiquer avec les institutions dans l’une des 24 langues officielles de l’UE et dans le devoir des institutions européennes de répondre dans la même langue. Mais, force est de constater qu’il y a, ne serait-ce que sur les sites internet des institutions ou sur les affiches géantes des campagnes de communication placardées sur les façades des bâtiments, une tendance lourde à l’uniformisation anglophone. Les statistiques des écrits en première langue vont aussi dans ce sens. Le multilinguisme est par ailleurs l’un des buts les plus ambitieux de l’UE, qui a établi que « la capacité de communiquer dans une langue autre que sa langue maternelle doit être reconnue comme une des compétences clés que les citoyens devraient chercher à acquérir ». Les opportunités d’étudier, de travailler et de voyager dans un autre pays européen se sont multipliées, très au-delà des programmes ERASMUS et ERASMUS+.

Cependant, la réalisation de ces ambitions en matière de multilinguisme et d’inter-culturalisme rencontre bien des obstacles, relatifs à l’éducation, à l’apprentissage des langues et aux dynamiques sociétales contemporaines. Néanmoins, l’aspiration de l’UE à être unie dans la diversité sous-tend le projet européen tout entier et la coexistence harmonieuse de nombreuses langues en Europe en est la preuve concrète.Dans ce contexte, la question du multilinguisme en tant que pont entre les peuples, opportunité d’accès à des expériences de croissance personnelle et professionnelle, ainsi que comme moyen pour mieux comprendre d’autres cultures, est une question qui, même si très actuelle, reste souvent méconnue. Quels défis pour le multilinguisme dans l’Union européenne d’aujourd’hui?

 

À propos de votre participation

Si vous souhaitez participer à nos événements, il vous suffit de devenir membre du réseau. Pour cela, vous pouvez soit vous inscrire sur notre site web, soit vous rendre à l’un de nos évènements. La procédure est simple et gratuite. En tant que membre, vous serez régulièrement invité aux conférences et forums organisés par PubAffairs Bruxelles et vous aurez accès au réseau de l’association et à ses plates-formes interactives.

Nos évènements sont normalement régis par la règle de Chatham House. Les participants sont libres d’utiliser les informations reçues, mais ni l’identité ni l’affiliation des participants ne peuvent être révélées. Pour cette raison, sauf autorisation expresse de PubAffairs Bruxelles, le tournage et/ou l’enregistrement des débats est strictement interdit.

A la fin de chaque débat, les participants sont invités à continuer la discussion autour d’un verre dans une ambiance conviviale.

N’hésitez pas à promouvoir cet événement.