Event series

[FR] INVITATION | Quels défis pour le multilinguisme dans l’Union européenne d’aujourd’hui? (26 septembre)

 

 

 

 

 

Nous sommes heureux de vous inviter au débat organisé par PubAffairs Bruxelles et la Représentation Permanente de l’Organisation Internationale de la  Francophonie (OIF) auprès de l’UE sur les défis pour le multilinguisme dans l’Union européenne d’aujourd’hui avec nos orateurs M.me Anna-Maria Stan, Chargée politique, Ecoles et Multilinguisme, Commission européenne – DG EAC, M.me Monica Semedo, Députée européenne (Renew Europe/FR), Commission de l’emploi et des affaires sociales – EMPL, Prof. Jacques De Decker, Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique et M.me Anna Sole-Mena, Auteur de « Multilingues dès le berceau.  Éduquer les enfants en plusieurs langues ».

M. Stephane Lopez, Ambassadeur, Représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’UE, tiendra un discours d’introduction.

Le débat sera modéré par M. Renaud Denuit, écrivant et éditorialiste pour Agence Europe

À propos du débat

La diversité linguistique est une des caractéristiques intrinsèques de l’identité et de l’histoire européenne et représente simultanément une richesse et un paradoxe. En effet, s’il existe bien une culture européenne, il n’existe pas une langue européenne, mais des langues européennes. Dans l’Europe d’aujourd’hui, outre les 24 langues officielles, on compte plusieurs langues régionales, sans compter les langues parlées par les citoyens originaires d’autres continents.Le Conseil de l’Europe a institué une journée européenne du multilinguisme en 2001 afin de mettre en avant la diversité linguistique de l’Europe, de promouvoir l’apprentissage des langues quelle que soit l’étendue de leur usage, et de favoriser la participation à la citoyenneté démocratique à travers les langues.

Ancré dans la Charte des droits fondamentaux de l’UE et réaffirmé dans le Traité de Lisbonne, le multilinguisme en tant que composante essentielle de la culture européenne, et du dialogue interculturel dans l’UE trouve une application dans le droit qui est donné à tout citoyen de communiquer avec les institutions dans l’une des 24 langues officielles de l’UE et dans le devoir des institutions européennes de répondre dans la même langue. Mais, force est de constater qu’il y a, ne serait-ce que sur les sites internet des institutions ou sur les affiches géantes des campagnes de communication placardées sur les façades des bâtiments, une tendance lourde à l’uniformisation anglophone. Les statistiques des écrits en première langue vont aussi dans ce sens. Le multilinguisme est par ailleurs l’un des buts les plus ambitieux de l’UE, qui a établi que « la capacité de communiquer dans une langue autre que sa langue maternelle doit être reconnue comme une des compétences clés que les citoyens devraient chercher à acquérir ». Les opportunités d’étudier, de travailler et de voyager dans un autre pays européen se sont multipliées, très au-delà des programmes ERASMUS et ERASMUS+.

Cependant, la réalisation de ces ambitions en matière de multilinguisme et d’inter-culturalisme rencontre bien des obstacles, relatifs à l’éducation, à l’apprentissage des langues et aux dynamiques sociétales contemporaines. Néanmoins, l’aspiration de l’UE à être unie dans la diversité sous-tend le projet européen tout entier et la coexistence harmonieuse de nombreuses langues en Europe en est la preuve concrète.Dans ce contexte, la question du multilinguisme en tant que pont entre les peuples, opportunité d’accès à des expériences de croissance personnelle et professionnelle, ainsi que comme moyen pour mieux comprendre d’autres cultures, est une question qui, même si très actuelle, reste souvent méconnue.

Quels défis pour le multilinguisme dans l’Union européenne d’aujourd’hui?

L’évènement commencera avec une réception à 19h00, suivie par un débat à 19h30.

Nous espérons avoir le plaisir de vous voir le 26 septembre à 19h00 dans les locaux de The Office, rue d’Arlon, 80, Bruxelles.

Cet évènement sera régi par la règle de Chatham House. Les participants sont libres d’utiliser les informations reçues, mais ni l’identité ni l’affiliation des participants ne peuvent être révélées. Pour cette raison, sauf autorisation expresse de PubAffairs Bruxelles, le tournage et/ou l’enregistrement des débats est strictement interdit.

A la fin de chaque débat, les participants sont invités à continuer la discussion autour d’un verre dans une ambiance conviviale.

SAVE THE DATE | Digitalisation of SMEs: How to make it possible? (October 16)

We are delighted to invite you to an event which will be held on Wednesday, 16th of October at 18.00 at the premises of The Office, rue d’Arlon, 80, Brussels.

The event will consist of a debate on the challenges and the opportunities of the digitalisation process of micro as well as small and medium-sized enterprises (SMEs) in Europe.

Although speakers and event details will be announced in the coming days, we are publishing this event now to make sure you save the date.

This event is organised by

About the debate

The digital transformation of the economy is underway, offering new market opportunities in Europe and all over the world. This technological shift is fostering both innovation and exchanges across EU borders, as well as the opportunity to secure a share in the emerging markets for current and future products and services.

Within this context, micro as well as small and medium-sized enterprises (SMEs) are of strategic importance as they create two thirds of jobs in the private sector and contribute to more than half of the total added value generated by businesses in the EU. As the latest Annual Report on European SMEs states, the re-emergence of SMEs has continued over recent years, as this sector made a significant contribution to the recovery and subsequent expansion of the EU economy by accounting for 47% of the value added generated by the non-financial business sector between 2008 and 2017, and for 52% of the cumulative increase in employment in the sector.

Notwithstanding, SMEs are not taking full advantage of digitalisation offered by advanced technologies and innovative business models yet. They are faced with several challenges, from market access, to fully benefitting from public and private finance, the need to scale up, as well as to handle both data management and cyber threats. It is therefore crucial that the regulatory framework, SME instruments and programmes, such as the Digital Europe funding programme of the European Commission, ensure fair access to the single market and stimulate innovation. In addition, strengthening the regulatory framework of the Digital Single Market for SMEs should also include a constant reflection on existing policies and the need to further adapt them to the challenges of a fast-changing and increasingly competitive global environment.

 

The event will commence with a welcome drink at 18.00, followed by a panel debate at 18.30. After the panel debate there will be an opportunity for questions and discussions.


We look forward to seeing you at 18.00 on Wednesday, the 16th of October at the premises of The Office, rue d’Arlon, 80, Brussels.

The debate will be followed by a drink in a convivial atmosphere.

SAVE THE DATE | Towards global consensus on cybersecurity requirements (October 8)

We are delighted to invite you to a debate organised by PubAffairs Bruxelles which will be held on Tuesday, 8th of October 2019 at 19.00 at the premises of The Office, rue d’Arlon, 80, Brussels.

The event will consist of a debate on the prospect of a global consensus on cybersecurity requirements.

Although speakers and event details will be announced in the coming days, we are sending you this e-mail now to make sure you save the date.

This event is organised within the framework of the

European Cyber Security Month

About the debate

Cyber security of network and information systems is a global concern and is crucial for ensuring the smooth running of the economy, the efficiency of the public administration, and the well-being of citizens. These questions have been highlighted in Europe, with the European Union Institutions acknowledging the importance of network technologies as essential infrastructure. Within this context, the issue of cybersecurity gained the global spotlight again during the G20 meetings in June 2019, when the Osaka Track” framework for free cross-border data flow was launched.

Already introduced at this year’s World Economic Forum by the Japanese President, Sinzo Abe, the “Osaka Track” aims at the standardisation of rules in order to facilitate data flows across the world, while ensuring better protection in cybersecurity and privacy. However, views on cyber security and privacy protection vary across the globe. Several countries and trading blocs, such as the EU, are concerned about data sharing and how best to ensure resilience and security of network and information systems.

Although issues raised over 4G mobile networks were essentially commercial, ongoing discussions on 5G technologies have been highly politicised in Europe and at the global level as underlined by several commentators. This significantly diverts attention from raising the overall level of cyber security in the EU. The European Parliament Think Tank stated: “it is vital for the EU to preserve its strategic autonomy against the backdrop of geopolitical pressure”, while confirming that “security risks have arisen from a combination of technical and political concerns”. How do we drive towards global consensus on cybersecurity requirements?

 

The event will commence with a welcome drink at 19.00, followed by a panel debate at 19.30. After the panel debate there will be an opportunity for questions and discussions.


We look forward to seeing you at 19.00 on Wednesday, the 16th of October at the premises of The Office, rue d’Arlon, 80, Brussels.

The debate will be followed by a drink in a convivial atmosphere.

 

[FR] Album photos | Débat | Le dialogue interculturel dans l’Union européenne : quelles perspectives à l’horizon ?

[FR] INVITATION | Le dialogue interculturel dans l’Union européenne : quelles perspectives à l’horizon ? (18 juin)

 

 

 

 

 

Nous sommes heureux de vous inviter au débat organisé par PubAffairs Bruxelles et la Représentation Permanente de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’UE sur la question du dialogue interculturel dans l’UE et ses perspectives pour le futur avec nos orateurs M.me Catherine Magnant, Conseillère, Culture et Créativité, Commission européenne, M. Élie Barnavi, Professeur à l’Université de Tel Aviv, titulaire du prix «Grand prix de la Francophonie de l’Académie française», M. Alberto Alemanno, Professeur, Titulaire de la Chaire Jean Monnet en droit européen et régulation du risque, HEC, M.me Oriane Calligaro, Professeure, ESPOL Lille, professeure invitée au Collège de l’Europe  et co-directrice de la revue “Politique européenne”, M. Renaud Denuit, Écrivain et Éditorialiste pour Agence Europe et M. Conny Reuter, Secrétaire Général, Solidar.  

M. Stephane Lopez, Ambassadeur, Représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’UE, tiendra un discours d’introduction. 

Le débat sera modéré par M.me Florence Autret, Correspondante de La Tribune à Bruxelles.

 

À propos du débat

Le dialogue interculturel peut être défini comme un processus sociétal qui consiste en un échange ouvert et respectueux entre des individus, groupes et organisations ayant des visions du monde différentes. En effet, à la différence du multiculturalisme qui privilégie la préservation de cultures distinctes, le dialogue interculturel vise à établir des liens et des points communs entre différentes personnes et communautés, tout en favorisant la compréhension et l’interaction. Si l’interculturalisme a été reconnu par les institutions européennes et internationales comme essentiel pour éviter les conflits, la marginalisation ou l’éloignement entre citoyens et pour favoriser la cohésion sociale, cette approche de la gestion de la diversité culturelle est souvent méconnue dans le débat public européen. Comme le «Livre blanc» sur le dialogue interculturel du Conseil de l‘Europe le souligne, «le dialogue interculturel peut servir plusieurs objectifs, dans le cadre de l’objectif primordial qui est de promouvoir le respect des droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit». Toutefois, le même texte relève que «les approches traditionnelles de la gestion de la diversité culturelle ne sont plus adaptées aux sociétés qui connaissent un niveau de diversité sans précédent et en constant développement».

Read the rest of this entry

Photo Album | DEBATE | Trade and the European elections: what is at stake?

INVITATION | Trade and the European elections: what is at stake? (April 10)

We are most pleased to invite you to participate in an evening of discussion on how the main political groups will address the question of trade throughout their campaigns with our distinguished speakers Mr Piero Rizza, Policy Advisor, EPP Group, Mr Francesco Ronchi, Policy Advisor, S&D Group, Ms Ursa Pondelek, Policy Advisor, ALDE Group, Ms Andrea Cepova-Fourtoy, Head of Unit, ECR Group and  Mr Martin Köhler, Policy Advisor, Greens/EFA Group.

The event will be moderated by Poppy Carnell, Chief Correspondent, Trade, MLex.

This event was kindly sponsored by

About the debate

Trade and its role in promoting sustainable growth and jobs is one of the key topics in the upcoming European Parliament elections. Indeed, in light of recent challenges to the international rules-based trading system and the resurgence of protectionist views in Europe and around the globe, the EU will need to find convincing arguments and new approaches to preserve its ability to formulate and to push for an ambitious, forward-looking trade policy in the years ahead.

Read the rest of this entry

[FR] Album photos | Débat | La croissance économique de l’Afrique subsaharienne: quel rôle pour l’Europe ?

[FR] INVITATION | La croissance économique de l’Afrique subsaharienne: quel rôle pour l’Europe ? (2 Avril)

 

 

 

 

 

Nous sommes heureux de vous inviter au débat organisé par PubAffairs Bruxelles et la Représentation Permanente de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’UE sur le rôle de l’Union européenne dans les enjeux liés à la croissance économique de l’Afrique subsaharienne avec nos orateurs M.me Erica Gerretsen, Chef d’unité, Coopération internationale et politique de développement, Commission européenne, S.E. M. Abdellahi Kebd, Ambassadeur de Mauritanie auprès de l’Union européenne, M. Paul Frix, Directeur général honoraire, Ministère belge des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, Dr. San Bilal, Chef du programme “Commerce, investissement et finances”, Centre européen de gestion des politiques de développement (ECDPM) et M. Emmanuel Tuchscherer, Directeur, Affaires Publiques Européennes, Engie.

Le débat sera modéré par M. Thierno Seydou DIOP, Associé, Conseiller Senior pour l’Afrique, Schuman Associates.

M. Stephane Lopez, Ambassadeur, Représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’UE, tiendra un discours d’introduction.

 

À propos du débat

Les relations entre l’Europe et l’Afrique subsaharienne ont récemment gagné de l’importance dans le débat public européen, notamment en raison du phénomène migratoire, rarement perçu de manière positive. Malgré cette perception, il a été reconnu par plusieurs institutions internationales qu’entre 2000 et 2017, l’économie de cette zone du globe a progressé au rythme annuel d’environ 5%, et le FMI a récemment estimé qu’entre 2018 et 2023 les perspectives de croissance de l’Afrique subsaharienne seront parmi les plus prometteuses au niveau mondial. Ce paradoxe entre représentations et dynamisme économique met en lumière la méconnaissance chez beaucoup des opportunités offertes par le continent à l’heure actuelle et des nombreuses à venir. En reconnaissant le lien inextricable entre l’UE et l’Afrique dans son discours sur l’état de l’Union de septembre 2018, le président Jean-Claude Juncker a proposé que l’UE « approfondisse ses relations économiques et commerciales avec l’Afrique par une politique axée sur les investissements et la création d’emplois ».

Read the rest of this entry

Photo Album | DEBATE | How can Europe ensure the long-term sustainability of transport infrastructure?