[FR] INVITATION | Politique migratoire de l’UE et aide au développement en Afrique: dans quelle mesure peuvent-elles converger?

Nous sommes heureux de vous inviter à participer à une soirée de discussion à propos de  la convergence entre la politique migratoire et l’aide au développement en Afrique avec nos orateurs M. Stefano Signore, Chef d’Unité, Migration, Emploi, Commission européenne, M.me Dorothee Starck, Chef du Département, Coopération au développement, Représentation permanente de l’Allemagne auprès de l’Ue, M. Charles Goerens, Député européen, Commission du développement, M.me Marie-Christine Vergiat, Députée européen, Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures et M. Arnaud Zacharie, Secrétaire général du CNCD-11.11.11.

Monsieur Stéphane Lopez, Ambassadeur, Représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’Ue, tiendra un discours d’introduction.

Le débat sera modéré par Hughes Belin, journaliste freelance.

 

En partenariat avec

À propos du débat

L’Union européenne a souvent dû se pencher sur la question de la cohérence des objectifs des politiques migratoire et de l’aide au développement. Néanmoins, suite à une forte pression migratoire ces dernières années, dont la pauvreté, l’instabilité, les conflits, et les dérèglements climatiques sont la cause, l’UE est en train de réviser ses politiques pour mieux répondre à cette situation de crise prolongée qui domine le débat politique interne. Elle s’est ainsi dernièrement dotée de plusieurs instruments, comme l’approche globale de la question des migrations et de la mobilité dans l’Union, l’agenda européen en matière de migration et le fonds européen pour le développement durable qui visent à combiner la protection des droits fondamentaux et l’aide aux migrants avec le soutien à long terme du développement économique de leurs pays d’origine.

La dynamique migratoire est un phénomène inéluctablement appelé à durer dans un monde de plus en plus interconnecté et les perspectives démographiques constituent un enjeu fondamental pour le futur des équilibres sociaux et économiques européens et mondiaux. Partant de ce constat, les institutions européennes ont en plusieurs occasions affirmé que les actions dans le domaine des migrations et du développement doivent être approfondies, affinées et/ou coordonnées. Toutefois, plusieurs organisations non gouvernementales ont souligné la prédominance des objectifs de la politique migratoire sur les objectifs d’aide au développement. Selon elles, le contrôle des frontières et la sécurité prévalent souvent sur les objectifs de développement durable. Plus spécifiquement, le cadre de partenariat pour les migrations inscrit dans l’agenda européen en matière de migration instaure une conditionnalité de l’aide de l’UE qui vise à promouvoir la migration légale ainsi que le retour des migrants.

Lors de la révision du Consensus européen sur le Développement,  déclaration conjointe du Conseil, du Parlement et de la Commission, la question migratoire a pris une importance telle que certains observateurs craignent que la politique de développement de l’UE puisse avoir changé d’orientation à long terme.

Politique migratoire de l’UE et aide au développement en Afrique: dans quelle mesure peuvent-elles converger?

Ce évènement est régis par la règle de Chatham House. Les participants sont libres d’utiliser les informations reçues, mais ni l’identité ni l’affiliation des participants ne peuvent être révélées. Pour cette raison, sauf autorisation expresse de PubAffairs Bruxelles, le tournage et/ou l’enregistrement des débats est strictement interdit.

L’événement commencera avec une réception à 19.00h heures, suivie par un débat à 19h.30. Nous espérons d’avoir le plaisir de vous voir le 28 février à 19.00 heures dans les locaux de The Office, rue d’Arlon, 80, Bruxelles.*

A la fin de chaque débat, les participants sont invités à continuer la discussion autour d’un verre dans une ambiance conviviale.

*Veuillez noter SVP que le lieu où nos événements se déroulent a changé