[FR] Réservez déjà la date | Dans quelle mesure pouvons-nous parler d’un « mode de vie européen» et s’il existe quel est-il? (20 novembre)

 

 

 

 

 

Nous sommes heureux de vous inviter au débat organisé par PubAffairs Bruxelles et la Représentation Permanente de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’UE qui se tiendra le 20 novembre à 19.00 heures dans les locaux de The Office, rue d’Arlon, 80, Bruxelles.

Le débat portera sur la définition d’un “mode de vie européen”.

Le nom des orateurs et tous les détails concernant l’événement seront annoncés dans les prochains jours, toutefois nous publions déjà cette annonce pour que vous puissiez marquer la date dans votre calendrier.

À propos du débat

La décision de Mme Ursula von der Leyen, future Présidente de la Commission européenne, de nommer Margaritis Schinas en tant que Commissaire au portefeuille institué pour « protéger notre mode de vie européen » a généré de vives réactions de la part du monde politique et de la société civile. En effet, plusieurs députés ont demandé soit le changement de l’intitulé du portefeuille soit une audience supplémentaire avec M. Schinas. Depuis, ce dernier a été confirmé au poste de Commissaire et son intitulé n’a pas changé, mais le futur Commissaire s’est exprimé sur la controverse en reconnaissant l’importance du débat autour du nom de son portefeuille et affirmant son accord avec Mme von der Leyen lorsqu’elle explique que le « mode de vie européen » est intimement lié aux valeurs énoncées dans les traité de l’UE. Si la polémique s’est momentanément affaiblie, les questions soulevées pendant le débat public et parlementaire restent fondamentales. Il s’agit de savoir s’il existe une identité européenne à laquelle l’on pourrait éventuellement faire correspondre un « mode de vie européen ».

La question de l’existence et de la nature d’une identité européenne et d’un « mode de vie européen » a été ravivée avec la nomination de Margaritis Schinas car ce dernier sera chargé de coordonner l’action de l’UE non seulement dans les domaines de l’éducation, de la culture, du sport et de l’égalité des citoyens, mais aussi dans les domaines touchant à l’intégration des immigrés et à la migration tout court, ainsi qu’à la sécurité interne et externe de l’Union. Même si les principes directeurs exposés pendant les auditions de M. Schinas n’ont pas suscité de polémiques et que la majorité des députés ont reconnu que ce dernier adhérait aux valeurs inscrites dans les traités de l’Union, plusieurs d’entre eux ont néanmoins remarqué une forte similitude avec les slogans des mouvements et partis dits « populistes », particulièrement dès lors que le nouveau portefeuille met en corrélation la question de l’immigration et la question de la sécurité interne et externe de l’UE.

D’autres commentateurs ont toutefois apprécié la formulation de l’intitulé du portefeuille, soulignant que l’Europe a besoin d’une sorte d’affirmation de son identité, certains d’entre eux affirmant que ce choix est un pas vers une « Europe plus enracinée ». Toutefois, l’expression « mode de vie européen» reste controversée : en termes sémantiques, elle fait référence à la dimension sociétale de l’Europe, plutôt qu’à une communauté de valeurs universellement reconnues et présentes dans les traités. De plus, il reste à définir ce « mode de vie européen » qui conceptuellement pourrait faire référence à des notions comme la démocratie, l’État de droit, les droits sociaux et relatifs à la couverture médicale, les normes environnementales, ou encore à la devise de l’UE « unie dans la diversité ». La polémique autour de l’expression «mode de vie européen» soulève plusieurs questions pressantes à propos des attentes des citoyens par rapport au modèle économique et social de l’UE, notamment mais pas exclusivement à la question de la migration, ainsi qu’à propos de l’image que l’UE voudrait ou devrait projeter vers l’extérieur dans un contexte international de plus en plus compliqué.

Dans quelle mesure pouvons-nous parler d’un « mode de vie européen» et s’il existe quel est-il?

 

À propos de votre participation

Si vous souhaitez participer à nos événements, il vous suffit de devenir membre du réseau. Pour cela, vous pouvez soit vous inscrire sur notre site web, soit vous rendre à l’un de nos évènements. La procédure est simple et gratuite. En tant que membre, vous serez régulièrement invité aux conférences et forums organisés par PubAffairs Bruxelles et vous aurez accès au réseau de l’association et à ses plates-formes interactives.

Nos évènements sont normalement régis par la règle de Chatham House. Les participants sont libres d’utiliser les informations reçues, mais ni l’identité ni l’affiliation des participants ne peuvent être révélées. Pour cette raison, sauf autorisation expresse de PubAffairs Bruxelles, le tournage et/ou l’enregistrement des débats est strictement interdit.

A la fin de chaque débat, les participants sont invités à continuer la discussion autour d’un verre dans une ambiance conviviale.

N’hésitez pas à promouvoir cet événement.