Aides d’État: la Commission autorise une aide au sauvetage roumaine d’environ 36 millions € en faveur de la compagnie aérienne publique nationale TAROM | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission européenne a autorisé, en vertu des règles de l’UE en matière d’aides d’État, le projet de la Roumanie d’octroyer un prêt temporaire d’environ 36,7 millions € (approximativement 176 millions de RON) à TAROM, la compagnie aérienne publique nationale. En février 2020, la Roumanie a notifié à la Commission son intention d’octroyer à TAROM un prêt au sauvetage d’environ 36,7 millions € (approximativement 176 millions de RON). La compagnie aérienne est confrontée à une grave pénurie de liquidités, du fait de la forte augmentation des coûts d’exploitation générés par le vieillissement de sa flotte au cours des dernières années. Sans l’aide, TAROM ne sera plus en mesure de remplir ses obligations de paiement tout en maintenant son activité. Les lignes directrices de la Commission concernant les aides d’État au sauvetage et à la restructuration permettent aux États membres d’aider les entreprises en difficulté pour autant, en particulier, que les mesures publiques de soutien soient d’une durée et d’une portée limitées et contribuent à la réalisation d’un objectif d’intérêt commun. Les aides au sauvetage peuvent être octroyées pendant une durée maximale de six mois afin de laisser à une entreprise en situation d’urgence le temps de trouver des solutions. La Commission a estimé que la mesure contribuerait à garantir la bonne continuité des services aériens, dans l’intérêt des passagers, et à maintenir la connectivité régionale sur les nombreuses lignes que TAROM dessert actuellement à titre exclusif. Dans le même temps, le fait que le prêt soit assorti de conditions strictes et limité à une durée de six mois permet de réduire au minimum la distorsion de concurrence potentiellement induite par l’aide d’État. La Commission a donc conclu que la mesure était compatible avec les règles de l’UE en matière d’aides d’État. The full press release is available online in ENFRDERO