Actualités

La Journée internationale de la douane 2020 a lieu dimanche | Commission européenne – Communiqué de presse

Le 26 janvier, l’UE célèbre la Journée internationale de la douane 2020. Les autorités douanières des États membres de l’UE travaillent sans relâche pour protéger la sécurité et la sûreté de notre société, en luttant contre le commerce illicite tout en soutenant une activité commerciale légitime. Les autorités douanières jouent aussi un rôle important dans la réalisation d’une UE neutre sur le plan climatique d’ici 2050, conformément à l’accord de Paris. Elles luttent contre le commerce illicite des déchets dangereux, des substances qui appauvrissent la couche d’ozone et des espèces menacées et elles empêchent la propagation des maladies végétales et animales, ainsi que des espèces exotiques envahissantes. Elles garantissent également que tous les produits chimiques, matériaux, aliments et autres produits mis sur le marché européen sont pleinement conformes aux réglementations et aux normes européennes applicables. L’UE soutient également les pays en développement sur les questions douanières, en particulier dans le contexte de sa stratégie d’aide au commerce, et de la mise en œuvre de l’accord de l’Organisation mondiale du commerce sur la facilitation des échanges et du programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies. Des vidéos, des faits et des chiffres sur l’union douanière de l’UE sont disponibles sur le site de la Commission. Pour plus d’informations sur la Journée internationale de la douane, rendez-vous sur le site de l’Organisation mondiale des douanes.

Déclaration commune des Présidents von der Leyen, Sassoli et Michel à l’occasion du 75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau | Commission européenne – Communiqué de presse

Aujourd’hui, la présidente Ursula von der Leyen, avec les présidents du Parlement européen, David Sassoli, et du Conseil européen, Charles Michel, sont à Jérusalem où ils assisteront au « Forum mondial 2020 sur l’Holocauste : se souvenir de l’Holocauste, combatte l’antisémitisme », avec d’autres dirigeants du monde entier. Le Forum est organisé en amont de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’Holocauste, le 27 janvier, qui marquera le 75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau.  A l’occasion de cet important anniversaire, les trois présidents ont publié une déclaration commune, dans laquelle ils ont déclaré : « L’Holocauste a été une tragédie européenne, il a marqué un tournant dans notre histoire et il a laissé des séquelles profondes dans l’ADN de l’Union européenne. Commémorer la Shoah n’est pas une fin en soi. C’est un fondement des valeurs européennes. D’une Europe qui place en son centre l’humanité, protégée par l’état de droit, la démocratie et les droits fondamentaux. […] Le nombre des survivants s’amenuise et nous devrons trouver de nouveaux moyens de nous souvenir et d’accueillir les témoignages des descendants des survivants.  […] Nous avons le devoir de nous tenir aux côtés des communautés juives, car elles se sentent à nouveau menacées dans toute l’Europe — tout récemment encore à Halle, en Allemagne. Tous les États membres de l’UE s’unissent pour proclamer que le racisme, l’antisémitisme et la haine, quelle que soit leur forme, n’ont pas leur place en Europe et que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les combattre. […] Nous ne pouvons pas changer l’histoire, mais les leçons que nous en tirons peuvent nous changer, nous. » Lundi, les vice-présidents Věra Jourová et Margaritis Schinas seront en Pologne pour participer au 75ème anniversaire de la libération du camp de concentration et d’extermination nazi allemand d’Auschwitz-Birkenau. La déclaration complète des trois présidents est disponible en ligne dans toutes les langues de l’UE. La version anglaise de cet article est disponible ici. Plus d’informations sur les efforts de la Commission pour lutter contre l’antisémitisme sont disponibles sur notre site.

RÉUNION DU COLLÈGE : Donner forme à la Conférence sur l’avenir de l’Europe | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission a présenté aujourd’hui ses idées pour l’élaboration de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, qui devrait être lancée à l’occasion de la Journée de l’Europe, le 9 mai 2020. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré : « Les citoyens doivent être au cœur de toutes nos politiques. Par conséquent, mon souhait est que tous les Européens contribuent activement à la Conférence sur l’avenir de l’Europe et jouent un rôle de premier plan dans la définition des priorités de l’Union européenne. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons construire notre Union de demain. » Dubravka Šuica, vice-présidente pour la démocratie et la démographie, a déclaré : « Nous devons profiter de l’élan suscité par le taux de participation élevé lors des dernières élections européennes et renforcer la confiance entre les institutions de l’UE et les citoyens que nous servons. La Conférence sur l’avenir de l’Europe est une occasion unique d’écouter nos citoyens et de dialoguer avec eux, et c’est notre chance de montrer que leur voix compte en Europe. » La Conférence sur l’avenir de l’Europe était un engagement pris par la Présidente dans ses orientations politiques, dont l’objectif était d’améliorer le contact avec les citoyens européens et qui devait durer deux ans. Un communiqué de presse et un Q&A, ainsi que la contribution de la Commission « Donner forme à la Conférence sur l’avenir de l’Europe » sont disponibles en ligne.

La commissaire Kyriakides à Athènes | Commission européenne – Communiqué de presse

Stella Kyriakides, commissaire en charge de la santé et de la sécurité alimentaire, visitera Athènes, en Grèce, demain, le 23 janvier. Elle y rencontrera M. Vasilis Kikilias, ministre de la Santé, M. Mavroudis Voridis, ministre du Développement rural et de l’Alimentation, et M. Konstantinos Tasoulas, président du parlement hellénique. La commissaire visitera ensuite l’hôpital d’oncologie anticancéreuse « Agios Savvas ». Le vendredi, 24 janvier, la commissaire Kyriakides rencontrera M. Prokopios Pavlopoulos, le président de la République hellénique. Avant sa visite, la commissaire Kyriakides a déclaré : « Je me réjouis de ma première visite en Grèce en tant que commissaire et de l’occasion qui m’est donnée de discuter des priorités importantes en matière de santé et de sécurité alimentaire. Cette visite offrira également la possibilité de rencontrer des personnes atteintes du cancer et les professionnels de la santé impliqués dans leurs soins – ce qui est essentiel pour comprendre leurs besoins et la manière dont nous pouvons soutenir leur travail dans le cadre du plan européen de lutte contre le cancer. » Un point presse avec le ministre Kikilias suivra après la visite de l’hôpital Agios Savvas, et sera retransmis sur EbS+.

Le vice-président Schinas et la commissaire Johansson à Rome | Commission européenne – Communiqué de presse

Le vice-président pour la promotion de notre mode de vie européen, Margaritis Schinas, et la commissaire en charge des Affaires intérieures, Ylva Johansson, sont à Rome aujourd’hui pour discuter du nouveau Pacte sur la migration et l’asile. Ils rencontreront le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Luigi Di Maio, le ministre des Affaires européennes, Vincenzo Amendola, ainsi que la ministre de l’Intérieur, Luciana Lamorgese. Le vice-président Schinas aura également une entrevue avec S.E. M. Paul Gallagher, Secrétaire pour les relations avec les Etats au sein de la Secrétairerie d’Etat de la Curie romaine.

[FR] INVITATION only | How to make Europe’s energy transition a reality with the help of smart technologies (February 19)

 

The European Smart Energy Solution Providers – ESMIG is delighted to invite you to an evening dinner which will be held on Wednesday, 19th of February from 18.30 to 21.30 at the European Parliament Members’ Salon, ASP 0 G salon, in Brussels.

The event will consist of a discussion on how to make Europe’s energy transition a reality with the help of smart technologies.

The event aims to gather a cross-national and cross-party group of MEPs, Policy Advisors and professionals from the private sector interested in the energy transition towards a digitalised, decentralised, consumer-focused energy system integrating renewables, as well as in the implementation of the Clean Energy for all Europeans Package. All of which is of crucial importance for a successful implementation of the EU Green Deal.

Although speakers and event details will be announced in the coming days, we would be delighted to receive an early positive answer from you.

Please note that this is an invitation only event.

 

About the event

The question of climate and the necessity to implement a highly needed energy transition has gained further momentum in the European and international global agenda. In addition, the new President of the European Commission, Ms Ursula Von der Leyen, pledged to make a “European Green Deal to become Europe’s hallmark” and appointed Mr Frans Timmermans as Executive Vice-President for the European Green Deal, as well as Climate Action Commissioner.

Within this context, the “importance of integrated, holistic and balanced non-market approaches”, as outlined in the Paris Agreement, has emerged as a crucial question of the energy transition process and has dotted the bottom lines for an energy-generation based on demand, rather than on market developments, as well as for a regulatory framework that encourages the trend towards a digitalised, decentralised, consumer focused energy system.

In fact, this approach concentrates the attention more and more on the implementation of the existing regulatory framework and emphasises the importance of the end-users, who should be able to become both producers and consumers, namely “prosumers”, and be incentivised to take a more active part in the energy transition due to the easy management of their own data.

As a result, the European Smart Energy Solution Providers (ESMIG) has pledged to enable the consumer to proactively engage in the European energy transition by using their data to manage their consumption, produce and store their own energy according to their demands, and potentially trade with other consumers or energy providers.

To make this new energy market a reality, a clear regulatory framework and a resolute policy implementation are necessary in order to create the right market conditions and to place the consumer at the heart of the energy system.

The guarantee of the security of data provided by the consumers and how to ensure their privacy are also matters of concern as the decentralised energy distribution systems may give more opportunity for cyber attacks, if they are not carefully designed and equipped to prevent them.

The event will commence with a welcome drink followed by the introductory and keynote speeches at 18.30 pm, and a dinner discussion at 19.30 pm.

During the dinner there will be the opportunity for questions and answers.


We look forward to seeing you at 18.30 pm on the 19th of February 2019 at the European Parliament Members’ Salon, ASP 0 G salon, Brussels.

La présidente von der Leyen se rend à la 50ème réunion annuelle du Forum économique mondial de Davos | Commission européenne – Communiqué de presse

Aujourd’hui jusqu’à mercredi, la présidente von der Leyen sera à Davos, en Suisse. Elle y rencontrera cet après-midi la présidente de la Confédération suisse, Simonetta Sommaruga, avec le commissaire Hahn. Puis, la présidente prononcera un discours à l’ouverture du Forum économique mondial, célébrant le 50ème anniversaire de cette institution. La présidente prononcera aussi un discours le mercredi matin. Les deux discours seront retransmis sur EbS. Au cours de cette session 2020, dont le thème est « acteurs d’un monde uni et durable », la présidente von der Leyen portera les ambitions de leadership mondial de l’UE sur la scène internationale. Elle y affichera également les priorités de sa Commission, qui entend montrer l’exemple en termes d’action pour le climat, avec le Pacte vert pour l’Europe, en termes d’avance technologique dans le domaine du numérique et de justice sociale. D’autres membres du Collège seront également présents au Forum économique mondial de Davos cette semaine.

La Commission approuve une nouvelle indication géographique protégée de Grèce | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission européenne a approuvé la demande d’inscription du « ΑρσενικόΝάξου » (Arseniko Naxou) dans le registre des appellations d’origine protégée (AOP). L’« Arseniko Naxou » est un fromage à pâte dure, affiné, qui est fabriqué de manière traditionnelle à partir de lait non-pasteurisé de chèvre et de brebis. Il se distingue des autres fromages par son goût piquant, intense et salé-sucré. Ce fromage est produit et affiné dans plusieurs communes de l’île de Naxos et des Petites Cyclades. Le processus de fabrication est étroitement lié aux connaissances du fromager qui est en mesure de connaître la période de fabrication du fromage en fonction des conditions climatiques de la région et de la composition de la végétation. Cette nouvelle appellation va rejoindre plus de 1460 produits alimentaires déjà protégés dont la liste est disponible dans la base de données eAmbrosia. Pour plus d’informations, voir aussi les pages sur la politique de qualité.

Aides d »État: la Commission autorise l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie à participer au fond de garantie « Geodeep » pour les opérations industrielles de géothermie profonde | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission européenne a autorisé la France, en vertu des règles de l’UE en matière d’aides d’État, à participer à la constitution d’un fond de garantie pour les opérations de géothermie profonde. En particulier, la Commission a autorisé une contribution de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) de 16.1 millions d’euros, sous la forme d’avances remboursables, pour la constitution du fond de garantie « Geodeep ».  Geodeep, qui fonctionnera pour une durée maximale de 10 ans, accordera des garanties pour des projets dans le secteur de la géothermie profonde (Enhanced Geothermal System). Ces garanties auront pour objet de couvrir le risque lié au degré élevé d’incertitude sur la ressource géothermale exploitable lors de forages profonds, que le marché n’est pas en mesure de garantir dans des conditions acceptables pour les investisseurs à l’heure actuelle. Geodeep. La Commission européenne a évalué cette mesure sur la base des règles de l’UE en matière d’aides d’État, et notamment sur la base de ses lignes directrices de 2014 concernant les aides d’État à la protection de l’environnement et à l’énergie. La Commission européenne a constaté que l’aide octroyée par l’ADEME contribuera aux objectifs français et européens d’efficacité énergétique et de production d’énergie à partir de sources renouvelables, conformément aux objectifs environnementaux de l’UE. Par ailleurs, la Commission européenne a trouvé que les éventuelles distorsions de concurrence engendrées par le soutien de l’État seront réduites au minimum, vu entre autres que l’aide sera versée en forme d’avances remboursables. Plus d’informations sont disponibles sur le site web de la Direction Générale de la Concurrence de la Commission dans le registre des aides d’État, sous le numéro SA.48894.

Les consommateurs sont mieux protégés dès aujourd’hui grâce aux nouveaux pouvoirs des autorités nationales de protection des consommateurs et de la Commission* | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission européenne se félicite de l’entrée en application du nouveau Règlement relatif à la coopération pour la protection des consommateurs. À partir d’aujourd’hui, les nouvelles règles commencent à s’appliquer dans toute l’UE, en s’appuyant sur le mécanisme de coopération déjà existant. Elles visent à améliorer la manière dont la Commission et les autorités des États membres peuvent collaborer pour mettre un terme aux mauvaises pratiques à l’encontre des consommateurs, à donner des pouvoirs plus importants aux autorités pour détecter les irrégularités et prendre des mesures. Vera Jourová, Vice-présidente pour les Valeurs et la Transparence, a déclaré: « L’UE a les règles de protection des consommateurs les plus strictes au monde. Nous allons maintenant intensifier leur mise en œuvre. J’invite les États membres à appliquer les nouveaux outils vigoureusement. » Didier Reynders, commissaire en charge de la Justice, a déclaré : « Ces nouvelles règles marquent une nouvelle étape pour la protection des consommateurs européens. La Commission et les autorités nationales chargées de la protection des consommateurs sont désormais mieux équipées avec une série de nouveaux pouvoirs d’exécution et de moyens de coopération. Quel que soit le lieu d’établissement et la taille des professionnels opérant dans le marché intérieur, il deviendra plus difficile d’échapper aux règles. » A l’aide de ce règlement, les autorités nationales chargées de la protection des consommateurs pourront ordonner des sites web et des comptes de médias sociaux à corriger, à masquer ou à supprimerdes escroqueries. Elles auront également le pouvoir de procéder à des achats tests et à des achats mystères, ainsi que d’enquêter sur les flux financiers pour trouver les professionnels malhonnêtes et la fraude en ligne. Les nouvelles règles permettront aussi à la Commission d’alerter plus facilement les autorités nationales et de coordonner leur action pour résoudre les problèmes de consommation qui touchent une majorité de consommateurs européens. Grâce à un nouveau système informatique soutenu par l’outil d’information de la Commission sur le marché intérieur (IMI), les centres européens des consommateurs, les organisations de consommateurs et les organisations professionnelles seront en mesure de diffuser officiellement des alertes concernant les menaces émergentes sur les marchés. Ces informations seront directement utilisables par les autorités chargées de la mise en application de la législation. Vous trouverez plus d’informations dans la fiche d’information et ici des exemples d’actions coordonnées d’application de la législation.