Actualités

Le Plan Juncker soutient la recherche dans le traitement des maladies orphelines en France | Commission européenne – Communiqué de presse

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la société pharmaceutique Advicenne ont signé un accord de prêt de 20 millions d’euros, soutenu par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), le cœur du Plan d’Investissement pour l’Europe, ou Plan Juncker. Cet accord permettra à Advicenne de renforcer ses activités de Recherche et Développement (R&D) et de développer des médicaments innovants pour les patients souffrant de pathologies rares, notamment les enfants. Le commissaire européen chargé de la santé et de la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, a déclaré : « Un excellent exemple, encore une fois, du projet européen EFSI qui alloue des fonds aux causes qui ont le plus besoin de soutien. Améliorer l’accès aux médicaments pour les enfants atteints de maladies rares est une nécessité, mais n’est pas sans difficultés. Ce financement au niveau de l’UE contribuera dans une large mesure à aider les entreprises dont c’est l’expertise à développer la R&D dans ce domaine, et ainsi à apporter des solutions innovantes et accessibles pour relever ce défi. » Un communiqué de presse est disponible ici. En juin 2019, le Plan Juncker a mobilisé près de 410 milliards d’euros d’investissements supplémentaires, dont 69,3 milliards d’euros en France. Le plan soutient actuellement 952 000 petites et moyennes entreprises en Europe.

L’Union européenne présente ses avancées sur la voie du développement durable | Commission européenne – Communiqué de presse

Aujourd’hui, lors du Forum politique de haut niveau des Nations unies pour le développement durable qui se tient à New York, l’UE a réaffirmé sa ferme volonté de mettre en œuvre le programme de développement durable des Nations unies à l’horizon 2030 – une feuille de route commune à l’échelle de la planète pour un monde pacifique et prospère, dont le leitmotiv est le bien-être humain sur une planète saine.

Lors d’une manifestation prévue à cet effet, l’Union européenne et la présidence finlandaise ont évalué les progrès réalisés dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) du programme à l’horizon 2030 en Europe et au travers de la coopération internationale de l’UE.

Frans Timmermans, premier vice-président, a déclaré: «Le programme à l’horizon 2030 de l’ONU est le plan global dont nous avons besoin pour accroître le bien-être humain et bâtir des économies et des sociétés réellement vertes et inclusives. En Europe, nous renforçons nos efforts collectifs pour traduire les objectifs de développement durable en actions concrètes pouvant être mesurées et contrôlées. Au cours des cinq prochaines années, la Commission européenne devrait intégrer totalement les ODD dans notre modèle de gouvernance économique. Il n’y a pas de temps à perdre, car c’est l’avenir de nos enfants et petits-enfants qui est en jeu. L’Union doit à présent passer à la vitesse supérieure.»

Et Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, d’ajouter: «L’Union européenne et ses États membres ont été aux avant-postes lors de l’adoption du programme à l’horizon 2030, et nous sommes en première ligne lorsqu’il s’agit d’en faire une réalité. Ensemble, nous pouvons faire encore plus et encore mieux. En travaillant en partenariat avec les pays en développement, au sein du système multilatéral solide, nous pouvons éradiquer la pauvreté, accélérer le progrès sur la voie d’un développement durable et réussir dans notre ambition de ne laisser personne sur le côté.»

Karmenu Vella, commissaire chargé de l’environnement, des affaires maritimes et de la pêche, a déclaré, quant à lui: «Nous ne pourrons offrir un avenir commun, prospère et durable à tout un chacun que si nous intégrons les dimensions sociales, économiques et environnementales dans la trame de nos politiques et de notre développement à venir.La transition vers une croissance économique et une compétitivité écologiquement durables ne peut réussir que si elle promeut les droits sociaux et le bien-être pour tous.»

L’Union européenne s’est déjà engagée dans une transition vers une économie à faibles émissions de carbone, neutre pour le climat, économe en ressources et circulaire – tout en garantissant l’égalité sociale et l’inclusion. L’Union a également mis les ODD au cœur de son action extérieure et a aligné l’ensemble de ses activités de développement sur le programme à l’horizon 2030 de l’ONU au travers de son nouveau consensus européen pour le développement.

De nombreux problèmes liés à la durabilité sont toutefois devenus de plus en plus pressants et de nouvelles difficultés sont apparues, mettant en péril le bien-être humain, la prospérité économique, notre société et notre environnement. Afin d’accélérer la réalisation des ODD ambitieux et interdépendants, l’Union européenne souligne sa volonté de revoir systématiquement la mise en œuvre du programme à l’horizon 2030 et son suivi.

Contexte

Le 25 septembre 2015, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté un ensemble de 17 objectifs de développement durable visant à mettre fin à la pauvreté, à protéger la planète et à assurer la prospérité pour tous.

Le 30 janvier 2019, la Commission européenne a présenté le document de réflexion sur une Europe durable à l’horizon 2030, qui fait le bilan des progrès accomplis en Europe et dégage les priorités nécessaires pour aller de l’avant: développer une économie totalement circulaire, mettre en place un système alimentaire durable, rendre l’énergie, la mobilité et l’environnement bâti plus verts et axer tous nos outils de politique horizontale, depuis l’éducation et la numérisation jusqu’à la finance et la fiscalité, sur une transition vers un modèle durable. Le document de réflexion souligne qu’il n’y a pas de durabilité sans durabilité sociale; c’est pourquoi il est capital de faire en sorte que la transition vers un modèle durable soit socialement équitable, au bénéfice de tous et sans oublier personne.

Le premier rapport de synthèse conjoint sur la mise en œuvre du consensus européen pour le développement, présenté officiellement lors de l’événement organisé aujourd’hui, montre combien l’Union européenne et ses États membres ont progressé sur la voie du développement durable grâce à leur coopération au développement avec les pays partenaires, tout en renforçant leurs partenariats avec les Nations unies et d’autres organisations multilatérales, la société civile et le secteur privé. Ainsi, il fait état de progrès notables dans la lutte contre l’extrême pauvreté grâce à davantage d’actions conjointes de l’UE, la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes et l’amélioration des services de santé pour des millions de personnes à travers le monde. Il souligne aussi que l’UE et ses États membres ont déboursé plus de 20 milliards € rien qu’en 2017 pour soutenir les pays en développement dans leurs efforts visant à lutter contre le changement climatique et à s’y adapter. Grâce à son soutien en faveur de l’énergie durable, l’Union est en passe de fournir un accès à l’énergie à quelque 40 millions de personnes, auquel s’ajoute une réduction annuelle des émissions de CO2 de 15 millions de tonnes environ.

Le rapport de suivi d’Eurostat sur les progrès réalisés pour atteindre les ODD dans le cadre de l’Union européenne constitue un outil majeur pour évaluer les progrès accomplis dans la réalisation des ODD par l’Union européenne et ses États membres. Il permet aussi de mettre en évidence le caractère transversal et interdépendant des ODD.

Le rapport 2019 de l’UE sur la cohérence des politiques pour le développement expose les progrès de l’UE en matière de formulation des politiques qui tiennent compte dès le départ des répercussions sur les pays en développement, ce qui est un aspect central de la mise en œuvre effective du programme à l’horizon 2030.

Pour en savoir plus

Fiche d’information

Rapport de synthèse conjoint

Page web sur l’UE et les objectifs de développement durable

Forum politique de haut niveau (FPHN) de l’ONU

Rapport 2019 de l’UE sur la cohérence des politiques pour le développement

Eurostat: La dette publique en hausse à 85,9% du PIB dans la zone euro | Commission européenne – Communiqué de presse

À la fin du premier trimestre 2019, le ratio de la dette publique par rapport au PIB s’est établi à 85,9% dans la zone euro (ZE19), contre 85,1% à la fin du quatrième trimestre 2018. Dans l’UE28, le ratio a augmenté, passant de 80,0% à 80,7%. Par rapport au premier trimestre 2018, le ratio de la dette publique par rapport au PIB a toutefois baissé tant dans la zone euro (de 87,1% à 85,9%) que dans l’UE28 (de 81,6% à 80,7%). Un communiqué de presse est disponible ici.

Eurostat: Déficit public désaisonnalisé de la zone euro en baisse à 0,5% du PIB | Commission européenne – Communiqué de presse

Au premier trimestre 2019, le ratio du déficit public par rapport au PIB, corrigé des variations saisonnières, s’est établi à 0,5% dans la zone euro (ZE19), en baisse par rapport au quatrième trimestre 2018 où il se situait à 1,1%. Dans l’UE28, le ratio du déficit public par rapport au PIB s’est établi à 0,6%, contre 1,0% au trimestre précédent. Ces données sont publiées par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Un communiqué de presse est disponible ici.

La Commission présente des initiatives pour renforcer l’état de droit, et passe à l’étape suivante dans une procédure d’infraction pour mettre les juges polonais à l’abri de tout contrôle politique | Commission européenne – Communiqué de presse

S’appuyant sur les enseignements tirés depuis 2014 et des consultations approfondies menées depuis le mois d’avril de cette année, la Commission européenne a décidé hier d’une série de mesures visant à renforcer encore l’état de droit en Europe. D’après un sondage Eurobaromètre publié hier, plus de 80 % des citoyens attachent une grande importance au respect de l’état de droit et estiment qu’il doit être amélioré. Frans Timmermans, Premier vice-président, s’est exprimé en ces termes: « La Cour de justice de l’Union européenne a récemment réaffirmé que l’état de droit est essentiel au fonctionnement de l’UE. Son importance est également reconnue par une majorité écrasante de citoyens de l’Union. Ce principe a toutefois été attaqué de plusieurs manières au cours des cinq dernières années. La Commission européenne s’est battue avec acharnement pour résister à ces attaques avec les instruments à notre disposition, et elle continuera de le faire. Nous avons décidé de renforcer encore notre panoplie d’instruments afin de promouvoir, de protéger et de faire respecter l’état de droit. » La Commission a présenté hier des initiatives concrètes regroupées autour de trois piliers: la promotion d’une culture de l’état de droit; la prévention des problèmes liés à l’état de droit; et une réponse efficace aux violations de l’état de droit. La Commission a également décidé de passer à l’étape suivante d’une procédure d’infraction en cours visant la Pologne, en adressant un avis motivé concernant le nouveau régime disciplinaire applicable aux juges polonais. Le 3 avril 2019, la Commission a lancé cette procédure d’infraction au motif que le nouveau régime disciplinaire porte atteinte à l’indépendance judiciaire des juges polonais et n’apporte pas les garanties nécessaires pour mettre les juges à l’abri de tout contrôle politique, comme l’exige la Cour de justice de l’Union européenne. Les autorités polonaises disposent maintenant de deux mois pour prendre les mesures qui s’imposent pour se conformer à cet avis motivé. À défaut, la Commission pourrait décider de saisir la Cour de justice de l’Union européenne.

La Commission européenne investit quatre millions d’euros pour soutenir la liberté de la presse et le journalisme d’investigation | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission européenne a lancé aujourd’hui un appel à propositions d’un montant de 4,2 millions d’euros pour soutenir la liberté des médias et le journalisme d’investigation en Europe. Ce financement fait partie de l’engagement de l’UE visant à promouvoir et à encourager la liberté et le pluralisme des médias. Le soutien financier sera fourni pour trois actions. La première initiative mettra en place un mécanisme de réaction à l’échelle européenne pour atténuer les violations et la détérioration de la liberté de la presse et des médias dans les États membres (1,4 million d’euros). La deuxième initiative créera un fonds destiné à soutenir le journalisme d’investigation transfrontalier dans l’UE (1,5 million d’euros). La troisième partie de l’appel permet aux parties intéressées (par exemple, journalistes, ONG) de proposer des projets qui soutiennent le journalisme indépendant et la coopération journalistique dans les États membres, ou sensibilisent et soulignent l’importance de la liberté des médias, de la qualité et du journalisme éthique dans l’UE (1,3 million d’euros). L’appel à propositions est ouvert jusqu’au 27 septembre 2019. Plus de détails sur les critères d’éligibilité pour chaque volet de l’appel sont disponibles ici.

Juin 2019 – Le taux d’inflation annuel en hausse à 1,3% dans la zone euro – Stable à 1,6% dans l’UE | Commission européenne – Communiqué de presse

Le taux d’inflation annuel de la zone euro s’est établi à 1,3% en juin 2019, contre 1,2% en mai. Un an auparavant, il était de 2,0%. Le taux d’inflation annuel de l’Union européenne s’est établi à 1,6% en juin 2019, stable par rapport à mai. Un an auparavant, il était de 2,1%. Ces chiffres sont publiés par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

Texte complet disponible sur le site d’EUROSTAT

Mai 2019 comparé à avril 2019 – La production dans le secteur de la construction en baisse de 0,3% dans la zone euro et dans l’UE28 | Commission européenne – Communiqué de presse

En mai 2019 par rapport à avril 2019, la production dans le secteur de la construction, corrigée des variations saisonnières, a diminué de 0,3% tant dans la zone euro (ZE19) que dans l’UE28, selon les premières estimations d’Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. En avril 2019, la production dans le secteur de la construction avait diminué de 1,7% dans la zone euro et de 1,3% dans l’UE28.

Texte complet disponible sur le site d’EUROSTAT

¡Celebra el Día Europeo del Multilingüismo participando en un proyecto sobre proverbios!

La Representación de la Organización Internacional de la Francofonía en la UE y PubAffairs Bruxelles se complacen en presentar el siguiente proyecto:

Los proverbios, los cuales pueden definirse como enunciados relacionados con el conocimiento popular, a menudo están relacionados con los entornos culturales específicos en los que se desarrollan, pero aún así éstos pueden asumir un significado universalizante, pues en ocasiones expresan hallazgos existenciales que unen personas más allá de sus diferencias culturales, lingüísticas, religiosas o del entorno en el que estén.

Los proverbios son testigo tanto de las diferencias y como de las similitudes que nos convierten en una comunidad, entendida ésta como un todo. Desde este punto de vista, los proverbios son uno de los elementos más bellos para la promoción y protección de las expresiones culturales.

En el mundo, y dentro de las organizaciones europeas e internacionales, donde el uso de las lenguas únicas está convirtiéndose en la tónica dominante, a veces creando más tensiones y malentendidos que comprensión mutua. Por ello sería beneficioso reconocer aquello que la diversidad lingüística tiene que ofrecernos.

Te invitamos a contribuir en la expansión de una modesta visión general de esta dialéctica universal/singular, proponiéndonos proverbios equivalentes a los dados en francés e inglés en su lengua materna cuando ésta se encuentre entre las 24 lenguas oficiales de la UE. Esto requerirá, bajo el proverbio en inglés, la versión en la lengua que tú elijas además de su traducción literal en inglés. Envíanoslo vía email a: info@pubaffairsbruxelles.eu

Nosotros seleccionaremos varios proverbios en francés que tienen ya un equivalente en inglés y nos encantaría que nos enviaras el proverbio correspondiente en tu propia lengua. Para conmemorar el Día Europeo de las Lenguas el próximo 26 de septiembre, publicaremos un libro recopilando todas las aportaciones recibidas y además organizaremos una conferencia presentando y promocionando la relevancia del multilingüismo en la Unión Europea.

Para ilustrar el concepto aquí dejamos algunos ejemplos de las equivalencias de un proverbio francés (en clave de humor):

Esapgnol

«No se puede estar en misa y repicando».

You cannot attend church and ring the bells.

Engles

« You can’t have your cake and eat it too ».

Frances

 « Vouloir le beurre et l’argent du beurre » ;

Wanting the butter and the money of the butter

Aleman

«Man kann nicht auf zwei Hochzeiten gleichzeitig tanzen».

You cannot dance in 2 marriages at the same time.

Italiano

« Non si può avere la botte piena e la moglie ubriaca».

You cannot have the barrel full and the wife drunk.

Portuguese:

« Querer sol na eira e chuva no nabal».

Wanting the sun on the barn and the rain on the turnip field.

Polish:

« Wilk syty i owca cała ».

Having the wolf satisfied and the lamb in one piece.

Greek:

« Θέλει και την πίτα ολόκληρη και το σκύλο χορτάτο».

Wanting the whole pie and the dog satisfied.

Dutch:

«twee ruggen uit een varken willen snijden»

Wanting to take two backsides on a single pig.

Hungarian:

« Olyan nincs, hogy a kecske is jól lakjék és a káposzta is megmaradjon»

Wanting to save the goat and the cabbage at the same time.

Romanian:

A avea si slanina-n pod si buzele unse

Having bacon in the attic and greased lips.

Danish:

« Man kan ikke både blæse og have mel i munden».

You cannot blow while keeping the flour in your mouth.

Lo más probable es que los proverbios que hemos elegido tengan un equivalente en su idioma. Cuéntanos también si sabes de otros proverbios con equivalentes en más de una lengua. No dudes en proponernos nuevas combinaciones. Mándanos un email a: info@pubaffairsbruxelles.eu

Aquì està la lista de proverbios seleccionados:

  • [EN] « A burnt child dreads the fire ».

[FR] Chat échaudé craint l’eau froide ;

 

  • [EN] « One swallow doesn’t make a summer ».

[FR] Une hirondelle ne fait pas le printemps ;

 

  • [EN] « A debt paid is a friend kept ».

[FR] Les bons comptes font les bons amis ;

 

  • [EN] « Better the devil you know than the devil you don’t ».

[FR] On sait ce que l’on quitte, on ne sait pas ce que l’on prend ;

 

  • [EN] «Birds of a feather flock together».

[FR] Qui se ressemble s’assemble ;

 

  • [EN] «Better alone than in bad company ».

[FR] Mieux vaut être seul que mal accompagné ; 

 

  • [EN] «If want something doing, do it yourself ».

[FR] On n’est jamais mieux servi que par soi-même ; 

 

  • [EN] «You do not tech your grandmother to suck eggs »

[FR] On n’apprend pas à nager à un canard. 

 

  • [FR] Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ;

[EN] «Where old age is evil, youth can learn no good ».

Contamos con vuestra colaboración y esperamos vuestras respuestas!

Feiern Sie den Europäischen Tag der Sprachen indem Sie an unserem Sprichwörterprojekt teilnehmen!

Die Vertretung der Internationalen Organisation der Frankophonie bei der EU und PubAffairs Bruxelles präsentieren Ihnen das Projekt:

Sprichwörter, die als kurze Aussagen definiert werden können, die sich auf Allgemeinwissen beziehen, stehen oft in Verbindung mit ihrer speziellen kulturellen Umgebung. Dennoch, können sie universelle Bedeutung annehmen, da sie manchmal existentielle Erkenntnisse ausdrücken, die Menschen, trotz ihrer unterschiedlichen Kulturen, Sprachen, Religionen und Umgebungen vereinen.

Gleichzeitig zeugen sie aber auch von Unterschieden und Gemeinsamkeiten gleichermaßen, welche uns zu einer Gemeinschaft als solche machen. Aus dieser Perspektive betrachtet, sind sie eines der schönsten Mittel zur Förderung und Erhaltung kultureller Ausdrucksvielfalt.

In einer Welt und innerhalb europäischer und internationaler Organisationen, wo die Verwendung einer einzelnen Sprache immer deutlicher zunimmt, wo manchmal mehr Spannungen und Missverständnisse entstehen, als gegenseitiges Verständnis, wäre es anerkennenswert, was sprachliche Vielfalt zu bieten hat.

Deshalb laden wir Sie ein an dieser bescheidenen Sammlung universeller/einzigartiger Redekunst mitzuwirken und diese zu erweitern, indem Sie Äquivalente der aufgelisteten französischen und englischen Sprichwörter in Ihrer eigenen Muttersprache, einer der 24 offiziellen EU Sprachen, nennen.

Dies erfordert, dass Sie das englische Sprichwort und dessen Version in Ihrer Sprache nennen und diese wiederum wörtlich ins Englische übersetzen. Nutzen Sie dafür bitte unsere E-Mail Adresse: info@pubaffairsbruxelles.eu.

Wir wählen mehrere französische Sprichwörter mit ihrer englischen Entsprechung aus und würden uns freuen, wenn Sie uns das jeweilige Sprichwort in Ihrer eigenen Sprache zukommen lassen. Mit Hinblick auf den Europäischen Tag der Sprachen am 26. September, werden wir all Ihre Antworten sammeln und in einem Buch zusammenfassen. Im Zuge dessen werden wir eine Konferenz veranstalten, bei der wir die Relevanz von Vielsprachigkeit in der EU verdeutlichen und fördern möchten.

Um das Konzept zu veranschaulichen, finden Sie hier ein Beispiel für eine französisches Sprichwort (achten Sie auf die humorvollen Vergleiche)

Deutsch:

«Man kann nicht auf zwei Hochzeiten gleichzeitig tanzen».

Englisch:

« You can’t have your cake and eat it too ».

Französisch:

 « Vouloir le beurre et l’argent du beurre » ;

Wanting the butter and the money of the butter

You cannot dance in 2 marriages at the same time.

Italienisch:

« Non si può avere la botte piena e la moglie ubriaca».

You cannot have the barrel full and the wife drunk.

Spanisch:

«No se puede estar en misa y repicando».

You cannot attend church and ring the bells.

Portugiesisch:

« Querer sol na eira e chuva no nabal».

Wanting the sun on the barn and the rain on the turnip field.

Polnisch:

« Wilk syty i owca cała ».

Having the wolf satisfied and the lamb in one piece.

Griechisch:

« Θέλει και την πίτα ολόκληρη και το σκύλο χορτάτο».

Wanting the whole pie and the dog satisfied.

Niederländisch:

«twee ruggen uit een varken willen snijden»

Wanting to take two backsides on a single pig.

Ungarisch:

« Olyan nincs, hogy a kecske is jól lakjék és a káposzta is megmaradjon»

Wanting to save the goat and the cabbage at the same time.

Rumänisch:

A avea si slanina-n pod si buzele unse

Having bacon in the attic and greased lips.

Dänisch:

« Man kan ikke både blæse og have mel i munden».

You cannot blow while keeping the flour in your mouth.

Es ist sehr wahrscheinlich, dass die Sprichwörter, die wir ausgewählt haben, Äquivalente in Ihrer Sprache haben. Teilen Sie uns diese mit! Wenn Ihnen noch andere Sprichwörter einfallen, die Entsprechungen in mehr als einer Sprache haben, scheuen Sie sich nicht uns eine neue Kombination vorzuschlagen. Dies können Sie an folgende E-Mail Adresse tun: info@pubaffairsbruxelles.eu.

Hier finden Sie Liste mit ausgewählten Sprichwörtern:

  • [EN] « A burnt child dreads the fire ».

[FR] Chat échaudé craint l’eau froide ;

  • [EN] « One swallow doesn’t make a summer ».

[FR] Une hirondelle ne fait pas le printemps ;

  • [EN] « A debt paid is a friend kept ».

[lit.]  „Eine bezahlte Schuld ist ein zufriedener Freund.

[FR] Les bons comptes font les bons amis;

  • [EN] « Better the devil you know than the devil you don’t ».lit.

[FR] On sait ce que l’on quitte, on ne sait pas ce que l’on prend ; 

  • [EN] «Birds of a feather flock together».

[FR] Qui se ressemble s’assemble ;

  • [EN] «Better alone than in bad company ».

[FR] Mieux vaut être seul que mal accompagné ; 

  • [EN] «If want something doing, do it yourself ».

[FR] On n’est jamais mieux servi que par soi-même ; 

  • [EN] «You do not teach your grandmother to suck eggs »

[FR] On n’apprend pas à nager à un canard. 

  • [EN] «Where old age is evil, youth can learn no good ». 

[FR] Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ;

Wir freuen uns auf Ihre Antworten.