Actualités

Le plan Juncker dépasse son objectif initial de 315 milliards d’euros d’investissements | Commission européenne – Communiqué de Presse

La Commission européenne et le groupe de la Banque européenne d’investissement (BEI) ont tenu leur engagement de mobiliser 315 milliards d’euros d’investissements supplémentaires dans le cadre du plan d’investissement pour l’Europe, le plan Juncker.

Soutenues par une garantie du budget de l’Union européenne et les ressources propres du groupe BEI, 898 opérations ont été approuvées, ce qui devrait générer 335 milliards d’euros d’investissements dans l’ensemble des 28 États Membres de l’UE. C’est plus que l’objectif initial de 315 milliards d’euros fixé en 2015, lors du lancement de l’EFSI, ce qui contribue à combler le déficit d’investissement provoqué par la crise économique et financière. 700 000 petites et moyennes entreprises devraient bénéficier d’un meilleur accès aux financements. Compte tenu du succès de l’EFSI, le Conseil européen et le Parlement européen ont convenu l’année dernière de prolonger sa durée et d’accroître sa capacité pour atteindre 500 milliards d’euros d’ici à la fin de 2020. Le président Jean-Claude Juncker a déclaré: «Le plan Juncker s’avère être une réussite. Nous avons dépassé l’objectif initial de 315 milliards d’euros d’investissements et le Fonds européen pour les investissements stratégiques devrait créer 1,4 million d’emplois et augmenter le PIB de l’UE de 1,3 % d’ici à 2020. Nous avons financé des projets qui n’auraient pas été possibles en l’absence de l’EFSI, et cela sans créer de nouvelles dettes: deux tiers des investissements proviennent du secteur privé. Du financement de la formation professionnelle destinée aux réfugiés en Finlande aux énergies renouvelables en Grèce, en passant par l’agriculture en Bulgarie, nous continuerons à utiliser le budget de l’UE pour ce qu’il fait le mieux: catalyser la croissance.» Vous pouvez suivre le point presse du président Juncker et du président de la Banque européenne d’investissement, M. Werner Hoyer, sur EbS.

EU-China Summit: deepening the strategic global partnership | EU Commission Press

Today in Beijing, the European Union and China held their 20th Summit. President of the European Commission Jean-Claude Juncker and President of the European Council Donald Tusk represented the European Union at the Summit, with Commission Vice-President Jyrki Katainen, Trade Commissioner Cecilia Malmström, and Transport Commissioner Violeta Bulc also participating.

« I have always been a strong believer in the potential of the EU-China partnership. And in today’s world that partnership is more important than ever before. Our cooperation simply makes sense », said President Juncker. « Europe is China’s largest trading partner and China is our second largest. The trade in goods between us is worth over €1.5 billion every single day. But we also know that we can do so much more. This is why it is so important that today we have made progress on the Comprehensive Agreement on Investment through a first exchange of offers on market access, and towards an agreement on Geographical Indications. That shows that we want to create more opportunities for people in China and in Europe. »

In the margins of the Summit,President Juncker also participated in the EU-China Business Roundtable. « The EU is promoting multilateralism, stepping up to global challenges and defending our interests in the world. We will continue to defend a rules-based, open and fair trade. L’Europe est ouverte, mais pas offerte. Let’s go forward together, promoting peace, growth and security. » The full speech is available here (in French).The EU and China have agreed a Joint Summit Statement, illustrating the breadth and depth of the relationship and the positive impact that such a partnership can have, in particular when it comes to addressing global and regional challenges such as climate change, common security threats, the promotion of multilateralism, and the promotion of open and fair trade. In addition to the Joint Statement, a number of other concrete deliverables were agreed at the Summit, including: a Leaders’ Statement on Climate Change and Clean Energy; an exchange of offers on the Comprehensive Agreement on Investment; a Partnership Agreement on Oceans; a Memorandum of Understanding on Circular Economy Cooperation; a Memorandum of Understanding to Enhance Cooperation on Emissions Trading; agreement to conclude before the end of October, if possible, the negotiations on an Agreement on Geographical Indications; an Action Plan Concerning China-EU Customs Cooperation on Intellectual Property Rights (2018-2020); a Memorandum of Understanding between the European Investment Fund and the Silk Road Forum confirming the first co-investment carried out under the recently established China-EU Co-Investment Fund; and a Strategic Administrative Cooperation Arrangement and an Action Plan (2018-2020) between the European Anti-Fraud Office (OLAF) and the General Administration of China Customs. The outcomes of the 20th EU-China Summit can be found online in a full press release. A factsheet on EU-China relations is available online.

RÉSUMÉ | Débat | La « Stratégie numérique » de l’UE pour les Balkans occidentaux : quel impact sur le processus d’élargissement?

Le mardi 24 avril 2018, PubAffairs Bruxelles a organisé un débat en partenariat avec la Représentation permanente de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) auprès de l’UE qui portait sur l’impact de la stratégie numérique de l’UE pour les Balkans occidentaux sur le processus d’élargissement. Modéré par le journaliste Quentin Ariès, journaliste freelance, le panel était composé de Mme Mariya Gabriel, Commissaire européenne à l’Économie et à la Société numériques, de M. Johannes Noack, Membre du Cabinet du Commissaire européen Hahn, Politique européenne de voisinage et négociations d’élargissement, et de Mme Maja Handjiska-Trendafilova, Chef d’unité « Stratégie 2020 pour l’Europe du Sud-Est » au Conseil de coopération régionale.

Lire le reste de cette entrée

Eurostat: Premières estimations de la population – La population de l’UE en hausse à près de 513 millions d’habitants au 1er janvier 2018 – Augmentation liée à l’apport migratoire | Commission européenne – Communiqué de Presse

Au 1er janvier 2018, la population de l’Union européenne (UE) était estimée à 512,6 millions de résidents, contre 511,5 millions au 1er janvier 2017.

Au cours de l’année 2017, plus de décès que de naissances ont été enregistrés dans l’UE (5,3 millions de décès et 5,1 millions de naissances), ce qui signifie que la variation naturelle de la population de l’UE a été négative. La variation démographique (positive, avec 1,1 million d’habitants supplémentaires) est donc due à l’apport du solde migratoire. Un communiqué de presse Eurostat est à votre disposition en ligne.

Evènements de la semaine du 09 au 15 juillet 2018 | Parlement européen – Communiqué de Presse

Équilibre entre vie professionnelle et vie privée. La commission de l’emploi et des affaires sociales votera sur une mise à jour de la législation de l’UE sur les congés de paternité, parental et d’aidant. Le montant du versement auquel un travailleur aurait droit durant le congé et la possibilité de demander des modalités de travail souples font partie des propositions. (Mercredi)

Harcèlement moral et sexuel. Des mesures visant à lutter contre le harcèlement moral et sexuel sur le lieu de travail, dans les espaces publics et dans la vie politique seront présentées par la commission des droits de la femme et de l’égalité des genres. Les projets de propositions visent à améliorer la sensibilisation aux risques et aux conséquences de la violence et du harcèlement ainsi que la clarification des définitions et de la classification des différents types de violences fondées sur le sexe. (Mardi)

Produits de qualité différenciée. Des tests menés dans divers États membres ont démontré qu’il existait des différences de qualité entre des produits vendus sous la même marque et le même emballage à travers l’UE (par exemple les bâtonnets de poisson, les sodas, le café, les cosmétiques ou les détergents textiles). La commission du marché intérieur proposera des mesures pour lutter contre ce problème. (Jeudi)

Cybersécurité. L’introduction d’une certification de l’UE en matière de cybersécurité pour les produits logiciels et matériels, tels que les appareils ménagers intelligents (lave-linges, sèche-linges, réfrigérateurs), sera mise aux voix en commission de l’industrie, avec un ensemble de mesures visant à renforcer le rôle de l’ENISA, l’Agence européenne de cybersécurité. (Mardi)

Formulaires en ligne pour moins de bureaucratie. La commission du marché intérieur votera pour confirmer un accord informel convenu avec les ministres de l’UE visant à mettre en place un portail numérique unique pour aider les citoyens et les entreprises à accéder en ligne aux informations et aux procédures administratives. Seraient notamment disponibles les formulaires pour obtenir un prêt étudiant, pour enregistrer son véhicule, ou encore les certificats de résidence, les déclarations de revenus et les déclarations fiscales des entreprises. (Jeudi)

Réforme de la zone euro/Allemagne. Les récentes propositions, notamment franco-allemandes, relatives à la réforme de l’Union monétaire et de la zone euro feront l’objet d’un débat en commission des affaires économiques et monétaires avec le ministre des finances et vice-Chancelier allemand Olaf Scholz. (Jeudi)

Mario Draghi. Le Président de la BCE et du Comité européen du risque systémique (CERS), Mario Draghi, débattra en commission des affaires économiques et monétaires des perspectives en termes de développement économique et monétaire, ainsi que des monnaies virtuelles et de la politique monétaire des banques centrales. (Lundi)

Activités du Président. Mercredi, le Président Tajani participera à une conférence de presse sur la santé et le sport avec l’entraîneur de la Juventus Massimiliano Allegri et le cancérologue Francesco Cognetti, dans la salle de conférences de presse Anna Politkovskaya (PHS0A050). Le même jour, il signera un mémorandum sur l’Eurovision.

Evènements de la semaine du 02 au 08 juillet 2018 | Parlement européen – Communiqué de Presse

Conclusions du sommet. Lors d’un débat mardi après-midi, les députés évalueront les conclusions du sommet européen des 28 et 29 juin sur la migration, le Brexit, la défense commune et le budget de l’UE, avec le Président du Conseil européen, Donald Tusk, et le Président de la Commission, Jean-Claude Juncker.

Présidence entrante autrichienne/Présidence sortante bulgare. Après un débat mardi à 9 heures avec le Premier ministre Boyko Borissov et les dirigeants des groupes politiques sur les progrès législatifs réalisés sous la présidence bulgare, le Chancelier autrichien Sebastian Kurz débattra des priorités de la présidence entrante avec les députés et Jean-Claude Juncker, de 10 à 12 heures. Une conférence de presse avec le Président Tajani, le Président Juncker et le Chancelier autrichien est prévue à midi.

Premier ministre polonais/avenir de l’Europe. Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki sera le huitième dirigeant européen à débattre de l’avenir de l’Europe avec les députés et le Président de la Commission, Jean-Claude Juncker, mercredi à 9 heures. Le Président du PE, Antonio Tajani, et M. Morawiecki participeront à une conférence de presse à 12h45.

Défense commune. Les députés procèderont au débat final et au vote sur le tout premier programme de l’UE consacré aux instruments de défense européenne. Avec un budget de 500 millions d’euros pour 2019-2020, l’UE contribuera à financer le développement de nouveaux produits et technologies améliorés dans le but de rendre l’Union plus indépendante et d’encourager l’innovation en matière de défense. (Débat lundi, vote mardi)

Détachement des travailleurs. Les députés débattront et se prononceront sur la position du Parlement relative au lancement des négociations avec les États membres sur le projet de règles visant à améliorer la mise en œuvre des dispositions et à combattre les pratiques illégales dans le transport routier, ainsi que sur le détachement des conducteurs et leurs périodes de repos. (Débat mardi, vote mercredi)

Sécurité aux frontières extérieures. Le nouveau système européen d’information et d’autorisation concernant les voyages (ETIAS), qui contrôlera au préalable les voyageurs exemptés de visa en provenance de 60 pays, sera soumis à un vote final. À partir de 2021, les ressortissants de pays tiers exemptés de l’obligation de visa devront obtenir une autorisation avant d’entrer dans l’UE. Les voyageurs considérés comme posant un risque en matière de sécurité, d’immigration irrégulière ou d’épidémie se verraient refuser l’accès. (Débat mercredi, vote jeudi)

Droit d’auteur. La décision adoptée par la commission des affaires juridiques d’ouvrir les négociations avec les États membres sur la directive relative au droit d’auteur sera annoncée lors de l’ouverture de la session plénière lundi. Si plus de 10% des députés (soit au minimum 76) s’y opposent avant mardi minuit, un vote en plénière sera alors prévu jeudi à midi pour confirmer ou rejeter la décision de la commission parlementaire.

Priorités budgétaires pour 2019. Le Parlement adoptera sa position sur le prochain budget de l’UE avant les négociations avec les États membres. Les députés veulent que le budget de l’UE se concentre sur les jeunes, la migration, la croissance, l’innovation, la compétitivité, la sécurité, la lutte contre le changement climatique et la transition vers les énergies renouvelables. (Débat mercredi, vote jeudi)

Président de l’Angola. Le Président de l’Angola, João Lourenço, s’adressera aux députés européens lors d’une séance solennelle mercredi à midi. Un point presse avec le Président Tajani est prévu à 11h50.

Activités du Président. Mardi, le Président Tajani rencontrera le Premier ministre bulgare Boyko Borissov ainsi que le Chancelier autrichien Sebastian Kurz et participera à une conférence de presse avec M. Kurz. Mercredi, Antonio Tajani rencontrera le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki (réunion suivie d’une conférence de presse) ainsi que le Président angolais João Lourenço (réunion suivie d’une déclaration à la presse).

[FR] Photo Album | EVENT | UNiT-e Project Presentation and Panel Debate on the way forward for cleaner road transport

[EN] Thank you for attending our afternoon of discussion on the UNiT-e Project Presentation and our Panel Debate on the way forward for cleaner road transport

PubAffairs Bruxelles was delighted to host on the 26th of June the afternoon of discussions on « The project UNIT-e: real-life implementation feedback to legislators for a major EU Long Distance e-mobility project », with our distinguished speakers Richard Ferrer, Senior Project Manager, Innovation and Networks Executive Agency (INEA), European Commission, Patrick Gagnol, Electric Mobility Project Manager, EDF, Odile Garçon, Project Director, Electrical Vehicle Program, Infrastructures & Connected Services, Renault, Kiyoko Kurabayashi, EU Affairs Manager, Nissan, Dr. Abayomi Otubushin, Corporate and Governmental Affairs, Representative Office Brussels, BMW Group, Lucas Malacarne, Project Manager EM, Sodetrel, Geert Leppens, Customer Experience Manager, EDF Luminus, Andrea Trebiani, Business Development Manager, ABB, Pier Giuseppe Naso Rappis, General Secretary, IIC Istituto Nazionale delle Comunicazioni, Gilles Crague and Anne Guillemot, Researchers, Ecole des Ponts, Gilles Bernard, President AFIREV Association Nationale pour le Développement de la Mobilité Électrique, Eric van Voorden, Chief Executive Officer, Last Mile Solution, and Sergio Torre Business Development Director at Duferco Energia S.p.A.

We would also like to thank our distinguished speakers who debated on the way forward for cleaner road transport, Gregory Plantet, Chief Financial Officer, Sodetrel, Christian Egenhofer, Director Energy Climate House, Centre for European Policy Studies (CEPS) and Marie France Van Der Valk, Director European Affairs and Representation to the European Institutions alliance, Renault Nissan and Axel Volkery, Clean Transport Policy Coordinator at European Commission.

We would like to thank our sponsor, EDF, our distinguished guests and our moderator, Hughes Belin, freelance journalist.

Tableau de bord européen de l’innovation 2018: l’Europe doit œuvrer pour rester à la pointe de l’innovation | Commission européenne – Communiqué de Presse

Comme le montre le tableau de bord européen de l’innovation 2018 publié aujourd’hui par la Commission, les performances de l’UE en matière d’innovation continuent de s’améliorer mais des efforts sont encore nécessaires pour garantir la compétitivité globale de l’Europe.

Elżbieta Bieńkowska, commissaire européenne pour le marché intérieur, l’industrie, l’entrepreneuriat et les PME, a déclaré à ce sujet: «L’Europe regorge de talent et d’esprit d’entreprise, mais nous devons faire mieux pour que cette excellence porte ses fruits. L’UE, les États membres, les régions et l’industrie, y compris nos nombreuses PME, doivent unir leurs efforts pour que l’Europe reste à la pointe de l’innovation au niveau international.» Carlos Moedas, commissaire pour la recherche, la science et l’innovation, a ajouté: «Nos propositions pour Horizon Europe, le prochain programme de recherche et d’innovation de l’UE, permettront d’accélérer l’innovation tout au long de la chaîne de valeur et soutiendront l’identification et l’optimisation d’innovations décisives.» L’édition 2018 du tableau de bord européen de l’innovation fait apparaître une évolution positive dans la plupart des pays de l’Union — tout particulièrement en Espagne, à Malte, et aux Pays-Bas, la Suède restant le champion de l’innovation dans l’UE. L’Union rattrape son retard sur des concurrents majeurs tels que le Canada, les États-Unis et le Japon, mais doit agir pour maintenir l’avance par rapport à la Chine. Ces constatations corroborent la récente communication de la Commission sur l’agenda renouvelé pour la recherche et l’innovation — un appel aux dirigeants de l’UE pour agir dès maintenant pour aider l’Europe à devenir un leader mondial de l’innovation. Les principaux résultats du tableau de bord européen de l’innovation 2018 sont ici et ici.

La Commission se félicite de l’accord conclu entre les États membres de l’UE sur des dossiers clés pour une Europe plus sociale | Commission européenne – Communiqué de Presse

Hier, lors du Conseil «Emploi, politique sociale, santé et consommateurs», les États membres de l’UE sont parvenus à un accord sur trois dossiers législatifs fondamentaux pour la construction d’une Europe sociale plus forte: la révision des règles relatives à la coordination de la sécurité sociale, une nouvelle directive sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et une directive sur les conditions de travail transparentes et prévisibles.

Marianne Thyssen, commissaire pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs a déclaré: «Le Conseil est parvenu hier à un accord sur trois propositions de la Commission visant à protéger les citoyens européens dans un monde aux réalités sociales et économiques en évolution, conformément au socle européen des droits sociaux. Ces textes apporteront un véritable changement dans le quotidien des citoyens. » Vĕra Jourová, commissaire pour la justice, les consommateurs et l’égalité des genres a ajouté: «La proposition de directive concernant l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée adopte une approche raisonnable et équilibrée visant à offrir aux parents et aux aidants un véritable choix quant à la manière dont ils souhaitent combiner travail et vie de famille. J’espère que le Parlement européen et le Conseil avanceront désormais dans ce dossier important et parviendront à un compromis qui apportera des améliorations concrètes pour les Européens.» La déclaration complète se trouve en ligne, ainsi que le discours de la commissaire Thyssen.