Avec 30 millions d’euros supplémentaires, la Commission européenne promet un soutien immédiat au Liban | Commission européenne – Communiqué de presse

La présidente de la Commission von der Leyen s’est entretenue ce matin avec Hassan Diab, premier ministre du Liban.

Elle a exprimé les condoléances et le soutien de l’UE au peuple libanais face à la catastrophe dévastatrice qui a frappé la ville de Beyrouth et le pays dans son ensemble.

La présidente et le premier ministre ont discuté de l’aide que l’UE fournit déjà, notamment:

  • Le déploiement de plus de 100 pompiers hautement qualifiés pour la recherche et le sauvetage, avec des véhicules, des chiens et du matériel médical d’urgence, notamment par l’intermédiaire de la Croix-Rouge libanaise ;
  • L’offre d’équipes supplémentaires, en particulier pour la détection chimique, biologique, radiologique et nucléaire;
  • Un navire militaire doté d’une capacité d’évacuation médicale par hélicoptère et d’équipements médicaux et de protection ;
  • L’activation du système de cartographie par satellite Copernicus pour aider à évaluer l’étendue des dégâts.

En plus de ces efforts, la Commission mobilise actuellement plus de 33 millions d’euros pour les besoins de première urgence, le soutien et l’équipement médical, et la protection des infrastructures critiques. La Commission envisagera un soutien supplémentaire en fonction de l’évaluation, en cours, des besoins humanitaires.

Ils ont également discuté du soutien à plus long terme que l’UE peut apporter au processus de reconstruction du pays.

La présidente de la Commission a mis l’accent sur la mobilisation possible d’experts et d’équipements pour contribuer à l’évaluation de l’étendue des dommages et au traitement des substances dangereuses telles que l’amiante et d’autres substances chimiques. Cela peut être important pour les structures civiles, mais aussi pour la réhabilitation du port de Beyrouth.

Elle a souligné que la Commission était prête à étudier les moyens de renforcer nos relations commerciales en cette période difficile, notamment sous la forme d’échanges préférentiels et de facilités douanières.

La présidente a également proposé l’aide de l’UE pour procéder à une évaluation complète des besoins en vue de la reconstruction de la ville et du rétablissement du pays, ainsi que pour soutenir les discussions avec les institutions financières internationales, ce qui pourrait contribuer à débloquer davantage d’appui économique.

La présidente a souligné que l’Union européenne attachait une grande importance à l’unité et à la stabilité du Liban, qui sont d’autant plus importantes aujourd’hui, tant pour le pays que pour la région. Elle a souligné que ce moment tragique pour le Liban devrait être l’occasion de réunir toutes les forces politiques autour d’un effort national pour remédier aux nombreuses difficultés auxquelles le pays est confronté. Dans cette entreprise, l’Union européenne se tiendra aux côtés du Liban.