Concentrations: la Commission donne son feu vert au rachat des activités de restauration de LSG en Europe par Gategroup, sous réserve du respect de certaines conditions | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations, le projet de rachat de la branche européenne de Lufthansa Service Groupe (« LSG ») par Gategroup. L’enquête de la Commission a révélé que l’opération aurait conduit à l’apparition d’un quasi-monopole ou n’aurait laissé tout au plus qu’un seul concurrent viable sur les marchés des services de restauration à bord dans les aéroports de Bruxelles, Berlin-Tegel, Cologne, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Hanovre, Munich, Paris-Charles-de-Gaulle et Rome-Fiumicino. La Commission craignait que l’entrée de concurrents ne soit difficile. Pour répondre aux préoccupations de la Commission, Gategroup a proposé une série d’engagements. Compte tenu des avis des acteurs du marché, Gategroup a ensuite présenté un ensemble amélioré d’engagements. Dans cette dernière série d’engagements, Gategroup s’est engagée à céder les activités qui se chevauchent afin de faciliter l’entrée ou l’expansion des fournisseurs de restauration à bord concurrents dans les aéroports pour lesquels des problèmes de concurrence avaient été recensés. Les engagements définitifs répondent aux problèmes de concurrence recensés par la Commission. La Commission est donc parvenue à la conclusion que l’opération envisagée, telle que modifiée par les engagements définitifs, ne poserait plus de problèmes de concurrence. Cette décision est subordonnée au respect intégral des engagements. Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, s’est exprimée en ces termes : « Les marchés des services de restauration à bord doivent fonctionner correctement pour permettre aux compagnies aériennes qui opèrent en Europe de fournir des services de transport aérien aux passagers. Plus particulièrement en cette période difficile du fait de la pandémie de coronavirus, nous devons nous assurer que la concurrence demeurera lorsque le marché redémarrera. En autorisant aujourd’hui le rachat de la branche européenne de LSG par Gategroup sous réserve de mesures correctives, nous faisons en sorte que les compagnies aériennes continuent à bénéficier de services de restauration à bord de qualité et innovants à des prix équitables, dans l’intérêt des passagers. » Le communiqué de presse est disponible en ligne.