Coronavirus: la Commission relance la recherche et l’innovation grâce à 122 millions d’euros supplémentaires | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission a mobilisé 122 millions d’euros supplémentaires dans le cadre de son programme de recherche et d’innovation, Horizon 2020, pour les recherches urgentes sur le coronavirus. Le nouvel appel à manifestation d’intérêt contribue à la promesse de la Commission de consacrer 1,4 milliard d’euros à l’initiativeCoronavirus Global Response, lancée par la présidente Ursula von der Leyen le 4 mai 2020. Ce nouvel appel est le dernier en date d’une série d’actions de recherche et d’innovation financées par l’UE pour lutter contre le coronavirus. Il complète les actions antérieures visant à mettre au point des diagnostics, des traitements et des vaccins en renforçant la capacité de fabrication et de déploiement de solutions facilement accessibles afin de répondre rapidement aux besoins urgents. Elle permettra également de mieux comprendre les conséquences comportementales et socio-économiques de l’épidémie. Mariya Gabriel, commissaire chargée de l’innovation, de la recherche, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse, a déclaré : « Nous mobilisons tous les moyens à notre disposition pour lutter contre cette pandémie par des tests, des traitements et la prévention. Mais pour réussir à lutter contre le coronavirus, nous devons également comprendre son impact sur notre société et savoir comment déployer au mieux et rapidement ces interventions. Nous devons explorer des solutions technologiques pour fabriquer plus rapidement des équipements et des fournitures médicales, pour surveiller et prévenir la propagation de la maladie, et pour mieux soigner les patients. » Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur, a ajouté : « Nous soutenons les autorités sanitaires, les professionnels de la santé et le grand public dans tous les États membres pour faire face à la crise du coronavirus. À cette fin, nous déployons des technologies et des outils innovants qui peuvent être utilisés rapidement pour prévenir, traiter de manière optimale et récupérer de cette pandémie et pour se préparer à ses conséquences. Il s’agit notamment de solutions et de technologies numériques telles que la télémédecine, les données, l’IA, la robotique et la photonique. » La date limite de soumission est fixée au 11 juin 2020, tandis que l’appel visera à obtenir rapidement des résultats. De plus amples informations sont disponibles dans ce communiqué de presse.