Coronavirus: La procédure de passation lancée par la Commission pour garantir la fourniture d’équipements de protection individuelle pour l’Union européenne est un succès | Commission européenne – Communiqué de presse

La passation conjointe de marchés lancée par la Commission européenne en vue d’obtenir des équipements de protection individuelle pour faire face à la crise du coronavirus s’est révélée être un succès.

Les producteurs ont soumis des offres couvrant et, dans certains cas, dépassant même les quantités demandées par les États membres qui participent à cette passation, pour chaque article demandé. Cette passation conjointe de marchés concerne les masques de type 2 et 3, les gants, les lunettes, les écrans faciaux, les masques chirurgicaux et les combinaisons.

Elle permet de garantir que les hôpitaux, les professionnels de la santé, les établissements de soins et les personnes qui en ont besoin disposeront des équipements nécessaires pour se protéger du virus et en limiter la propagation.

Les équipements devraient être disponibles deux semaines* après la signature, par les États membres, des contrats avec les soumissionnaires, signature qui devrait intervenir très rapidement.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré: «Dans le monde entier, il existe aujourd’hui des besoins énormes en matière de vêtements de protection et de matériel médical. C’est donc un succès que l’initiative européenne en matière de passation conjointe de marchés ait pu permettre d’obtenir sur le marché mondial des offres concrètes d’une ampleur considérable et dans des délais très serrés. Cet exemple illustre parfaitement la solidarité de l’Union et montre que l’appartenance à l’Union porte ses fruits. Ce matériel devrait rapidement apporter un soulagement considérable en Italie, en Espagne et dans 23 autres États membres. Il incombe maintenant aux États membres de signer rapidement les contrats nécessaires.»

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, a quant à elle déclaré: «Je me réjouis des très bons résultats obtenus grâce à cette passation conjointe de marchés à l’échelle de l’Union européenne. Notre priorité est de faire en sorte que ceux qui travaillent jour et nuit pour nous protéger et sauver des vies — nos professionnels de la santé — disposent des équipements de protection nécessaires. Les offres que nous avons reçues répondent positivement aux demandes des États membres qui requièrent des équipements permettant de sauver des vies, tels que les masques, les gants et les combinaisons. Ce matériel essentiel sera bientôt remis à ceux qui en ont besoin. Ensemble, nous gagnerons ce combat.»

Thierry Breton, commissaire au marché intérieur et à l’industrie, a ajouté: «Cette passation conjointe de marchés montre les résultats impressionnants que l’on obtient en œuvrant ensemble, de manière coordonnée. Elle permet aux États membres d’unir leurs forces lors de l’achat de fournitures médicales. Parallèlement, nous poursuivons notre collaboration avec l’industrie pour augmenter la production et activer d’autres modes de fabrication des équipements nécessaires. La Commission continuera à soutenir cet effort industriel collectif et à collaborer avec les États membres afin que le matériel parvienne à ceux dont les besoins sont les plus pressants.»

25 États membres participent à cette passation conjointe de marchés. Les offres sont en cours d’évaluation et les contrats devraient être signés dans les prochains jours.

La passation conjointe de marchés est un moyen très efficace pour les États membres d’acheter ensemble des biens sur les marchés, sous la coordination de la Commission européenne.

La procédure de passation de marchés pour la plupart des équipements concernés a été lancée il y a seulement une semaine, le 17 mars, tandis qu’un appel d’offres pour l’acquisition de masques avait été initialement lancé le 28 février.

* En fonction des offres, de la capacité de production des entreprises et des délais de livraison requis, ainsi que du cahier des charges des contrats.