Égalité : 10ème anniversaire de l’entrée en vigueur de la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées dans l’UE | Commission européenne – Communiqué de presse

Il y a dix ans, la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées est entrée en vigueur dans l’UE. La convention a constitué une avancée en matière de droits des personnes handicapées et elle est la première convention sur les droits de l’homme ratifiée par l’UE. Les parties qui adhèrent à la convention sont tenues de protéger et de respecter les droits de l’homme de toutes les personnes handicapées et de garantir leur égalité en vertu de la loi. La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées a été le principal instrument dont dispose l’UE pour faire en sorte que les dispositions de la convention deviennent réalité et pour soutenir les États membres dans leurs efforts. La stratégie a placé le handicap au premier rang des priorités de l’UE et a apporté des améliorations, entre autres, dans les domaines de l’accessibilité, de la sensibilisation, de l’éducation et de la formation, de la protection sociale et de la santé. Dans quelques semaines, la Commission européenne présentera une nouvelle stratégie sur les droits des personnes handicapées. Helena Dalli, commissaire chargée de l’égalité, a déclaré : « L’UE compte plus de 87 millions de personnes présentant un handicap. Nous avons besoin d’un effort sans réserve et décisif pour que ces personnes puissent participer de manière égale à tous les domaines de la vie. Nous ne pouvons réussir à améliorer la situation des personnes handicapées qu’avec le soutien total des États membres de l’UE et des mesures nationales renforcées. La stratégie à venir permettra de travailler plus facilement ensemble sur nos engagements, y compris en dialogue et en partenariat avec les personnes handicapées. Nous devons unir nos forces et redoubler d’efforts pour concrétiser notre Union de l’égalité. » De plus amples informations sont disponibles en ligne.