Épidémies : L’Union européenne renforce les capacités de riposte de la République du Congo avec la Croix Rouge | Commission européenne – Communiqué de presse

Aujourd’hui, la Commission européenne a annoncé un soutien de 1,5 million d’euros au Plan national de réponse sanitaire du gouvernement congolais, en partenariat avec la Croix Rouge. Le projet, d’un montant total de 2,6 millions d’euros, est cofinancé par la France, à travers l’Agence française de développement (AFD). Il s’agit de réduire la vulnérabilité de la population congolaise aux épidémies en renforçant les capacités de riposte aux épidémies dans le contexte de la COVID-19 dans 47 centres de santé du pays, couvrant trois millions de personnes. La commissaire aux partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, a souligné : « Au-delà de la crise du coronavirus, l’un des principaux risques pour la République du Congo est la survenance régulière d’épidémies. L’Union européenne soutient non seulement la lutte contre la propagation du virus, mais renforce aussi la prévention et le contrôle des infections de la part des travailleurs de la santé et des communautés locales, avec l’expertise de la Croix Rouge. Cela permettra d’améliorer la santé de la population congolaise. » Dans les dix dernières années, le Congo a confronté l’apparition de nombreuses épidémies, comme le choléra, l’Ébola, la rougeole, la grippe H1N1, la fièvre jaune et le Chikungunya. Plus de détails sont disponibles ici et sur les sites web consacrés à la coopération de l’UE dans la République du Congo et à la réponse de l’UE face à la crise de la COVID-19.