Eurostat: La population de l’UE en hausse à plus de 513 millions d’habitants au 1er janvier 2019 | Commission européenne – Communiqué de presse

Au 1er janvier 2019, la population de l’Union européenne était estimée à près de 513,5 millions, contre 512,4 millions au 1er janvier 2018. Au cours de l’année 2018, plus de décès que de naissances ont été enregistrés dans l’UE (5,3 millions de décès et 5,0 millions de naissances), ce qui signifie que la variation naturelle de la population de l’UE a été négative pour une deuxième année consécutive. La variation démographique (positive, avec 1,1 million d’habitants supplémentaires) est donc due à la migration nette. Avec 83,0 millions de résidents (soit 16,2% de la population totale de l’UE au 1er janvier 2019), l’Allemagne est l’État membre de l’UE le plus peuplé, devant la France (67,0 millions, soit 13,1%), le Royaume-Uni (66,6 millions, soit 13,0%), l’Italie (60,4 millions, soit 11,8%), l’Espagne (46,9 millions, soit 9,1%) et la Pologne (38,0 millions, soit 7,4%). S’agissant des autres États membres, quatorze d’entre eux ont une part dans la population totale de l’UE comprise entre 1% et 4%, et huit autres une part inférieure à 1%.