Le Conseil européen et la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) | Parlement européen – Think Tank

Orientation et mise en œuvre dans le domaine de la gestion des crises depuis le traité de Lisbonne

La présente étude évalue la planification, le commandement et le contrôle des missions et opérations civiles et militaires de la PSDC, les progrès réalisés en matière de développement des capacités civiles et militaires, plus particulièrement des capacités de réaction rapide sous forme de groupements tactiques de l’Union européenne, ainsi que les difficultés rencontrées tout au long du processus de génération de forces. Au cours des dernières années, le Conseil européen a demandé à plusieurs reprises de nouveaux progrès dans tous ces domaines. L’étude conclut que, malgré des progrès récents dans l’examen des procédures de gestion des crises, la planification opérationnelle reste contraignante et lente. Les conclusions indiquent que la chaîne de commandement des opérations militaires de la PSDC bénéficierait d’une plus grande réorganisation, éventuellement par la création d’un centre de suivi des missions et des opérations placé sous le contrôle de l’état-major de l’Union européenne. L’examen de la possibilité de configurations « modulaires » propres aux unités d’alerte à haut niveau de préparation devrait être une priorité pour le renforcement des capacités militaires de réaction rapide. L’étude montre en outre que les retards du processus de génération de forces pour les missions civiles de la PSDC pourraient être réduits en élaborant davantage les listes nationales d’experts déployables en missions et opérations.

Pour télécharger le.pdf cliquez ici