L’Union européenne aux côtés du Liban : la présidente von der Leyen a parlé au premier ministre Diab pendant que l’UE déploie plus que 250 sauveteurs et experts | Commission européenne – Communiqué de presse

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, s’est entretenue ce matin avec Hassan Diab, premier ministre du Liban. Elle a exprimé les condoléances et le soutien de l’UE au peuple libanais face à la catastrophe qui a frappé la ville de Beyrouth et le pays dans son ensemble. La présidente et le premier ministre ont discuté de l’aide que l’UE fournit déjà, notamment : le déploiement de plus de 100 pompiers hautement qualifiés pour la recherche et le sauvetage, avec des véhicules, des chiens et du matériel médical d’urgence, notamment par l’intermédiaire de la Croix-Rouge libanaise; l’offre d’équipes supplémentaires, en particulier pour la détection chimique, biologique, radiologique et nucléaire; un navire militaire doté d’une capacité d’évacuation médicale par hélicoptère et d’équipements médicaux et de protection ; l’activation du système de cartographie par satellite Copernicus pour aider à évaluer l’étendue des dégâts. De plus, la Commission mobilise actuellement plus de 33 millions d’euros pour les besoins de première urgence, le soutien et l’équipement médical, et la protection des infrastructures critiques, notamment dans le cadre des mesures d’aide adopté en juin. La Commission envisagera un soutien supplémentaire en fonction de l’évaluation, en cours, des besoins humanitaires. Ils ont également discuté du soutien à plus long terme que l’UE peut apporter au processus de reconstruction du pays. La Commission est prête à étudier les moyens de renforcer nos relations commerciales en cette période difficile, notamment sous la forme d’échanges préférentiels et de facilités douanières. Le compte-rendu de l’entretien est disponible en ligne en françaisanglais et arabe. Comme annoncé par le commissaire Lenarčič,via le Mécanisme de protection civile de l’UE, la Commission a déjà facilité le déploiement d’environ 250 sauveteurs sur le terrain, dont des experts chimiques et médicaux, venant de Grèce, France, Tchéquie, Pologne, Allemagne, Italie et des Pays-Bas. L’Italie, le Danemark, la Suède, France et Norvège ont fourni 600 combinaisons de protection chimique, 5 tonnes de matériel médical et 80 kits chirurgicaux à travers le Mécanisme. Chypre a également fourni de l’assistance bilatérale. Hier, le Haut Représentant/Vice-président Borrell a parlé au téléphone avec le ministre des Affaires étrangères libanais, Charbel Wehbe, et a réaffirmé la solidarité de l’UE avec le pays. Les 33 millions annoncés incluent les ressources disponibles sous le Fonds fiduciaire régional de l’UE en réponse à la crise syrienne. Un contrat de 8 millions d’euros a été signé aujourd’hui pour soutenir les services médicaux d’urgence de la Croix-Rouge libanaise dans ses efforts à améliorer l’accès aux soins pré-hospitaliers d’urgence et aux services de transfusion sanguine. Le Fonds accroit aussi les montants des contrats en cours avec l’Organisation mondiale de la santé de 10 millions d’euros pour renforcer notamment la fourniture de médicaments dans les centres de soins et de 6 millions d’euros avec l’UNICEF, pour garantir l’accès aux vaccins, médicaments et aux équipements de protection. Ces fonds font partie de l’ensemble de mesures d’aide adopté en juin en réponse à la pandémie de coronavirus.