Mobilité équitable de la main d’œuvre: la commissaire Thyssen se félicite de l’accord obtenu sur l’Autorité européenne du travail | Commission européenne – Communiqué de presse

Aujourd’hui, la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à un accord provisoire sur la proposition de la Commission de créer une Autorité européenne du travail.

La première annonce de la création d’une Autorité européenne du travail avait été faite par le président Juncker en septembre 2017. Cette nouvelle autorité de l’UE encouragera l’équité dans la mobilité des travailleurs au sein de l’Union, ce qui permettra ainsi aux citoyens et aux entreprises de saisir les opportunités offertes par le marché unique et favorisera la coopération entre les autorités nationales, y compris s’agissant de prévenir et de combattre la fraude et les abus en matière sociale. Le président Juncker s’est félicité de l’accord, déclarant ce qui suit: «Avec le socle européen des droits sociaux, l’avenir de l’Union européenne se construira autour d’une dimension sociale forte. Aujourd’hui, nous faisons un grand pas en avant dans la concrétisation de notre engagement en faveur d’une Europe plus sociale. À l’heure où 17 millions d’Européens vivent ou travaillent dans un autre État membre de l’Union, il est grand temps qu’une Autorité européenne du travail vienne soutenir nos citoyens mobiles, faciliter le travail de nos États membres et garantir l’équité et la confiance dans notre marché unique. Ces dernières années, nous avons accompli de nombreux progrès vers des règles plus justes en matière de mobilité de la main-d’œuvre. La nouvelle Autorité nous aidera à les faire fonctionner en pratique.»  La commissaire pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, Mme Thyssen, a ajouté: «J’ai toujours dit qu’en matière de mobilité de la main-d’œuvre, il fallait des règles claires et équitables dont l’application peut être contrôlée. L’accord intervenu aujourd’hui à propos de l’Autorité européenne du travail est la cerise sur le gâteau d’un marché du travail équitable en Europe. Sa mission sera double: elle permettra d’aider les autorités nationales à lutter contre la fraude et les abus et de faciliter la mobilité des citoyens. L’accord conclu aujourd’hui est le résultat de négociations très constructives et rapides, qui illustrent la capacité de l’Europe de prendre des décisions et d’agir promptement pour résoudre les problèmes. Je voudrais remercier le rapporteur du Parlement européen, M. Lenaers, et la présidence roumaine agissant au nom du Conseil. Cet accord devrait maintenant être confirmé dans les meilleurs délais afin que l’Autorité européenne du travail puisse commencer ses travaux cette année et être pleinement opérationnelle rapidement. Il s’agit d’une étape cruciale pour une Europe plus sociale et plus équitable.» La déclaration entière se trouve en ligne. Plus de détails sont également disponibles dans ce memo et factsheet. Enfin, la Commissaire Thyssen a donné une conférence de presse avec le rapporteur du Parlement européen, Jeroen Lenaers, disponible sur EbS