Réutilisation de l’eau: la Commission se félicite de l’accord provisoire sur les exigences minimales en matière de réutilisation de l’eau dans l’agriculture | Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission se félicite de l’accord provisoire conclu entre le Parlement européen et le Conseil sur les exigences minimales en matière de réutilisation de l’eau. Les nouvelles règles, proposées par la Commission en mai 2018, établiront des exigences harmonisées minimales en matière de qualité de l’eau pour la réutilisation sans danger des eaux usées urbaines traitées dans l’irrigation agricole. Virginijus Sinkevičius, commissaire chargé de l’environnement, des océans et de la pêche, a déclaré: « Grâce à cet accord provisoire, nous dotons l’UE d’un outil puissant pour relever certains défis posés par le changement climatique. Avec les économies d’eau et les mesures d’efficacité, l’utilisation d’eau récupérée dans le secteur agricole peut jouer un rôle important dans la gestion du stress hydrique et de la sécheresse, tout en garantissant pleinement la sécurité de nos citoyens. » À l’heure actuelle, la pratique de la réutilisation de l’eau n’est établie que dans quelques États membres et est déployée bien au-dessous de son potentiel. Les nouvelles règles adoptées faciliteront et encourageront l’adoption de cette pratique bénéfique, qui peut assurer un approvisionnement en eau propre plus prévisible pour les agriculteurs de l’UE et les aider à s’adapter au changement climatique et à en atténuer les effets. En fixant des exigences minimales, les nouvelles règles garantiront la sécurité des pratiques et augmenteront la confiance des citoyens dans les produits agricoles sur le marché intérieur de l’UE. L’accord provisoire doit maintenant être formellement approuvé par le Parlement européen et le Conseil de l’UE. Un communiqué de presse complet est disponible en ligne