Système d’échange de quotas d’émission de l’UE : Les émissions de gaz à effet de serre ont baissé de 13,3 % en 2020 | Commission européenne – Communiqué de presse

Les émissions de gaz à effet de serre des opérateurs couverts par le système d’échange de quotas d’émission de l’UE (SEQE-UE) ont diminué de 13,3 % en 2020 par rapport à 2019. La réduction globale résulte d’une baisse de 11,2 % des émissions des installations fixes et d’une baisse extraordinaire de 64,1 % des émissions de l’aviation. Le secteur de l’électricité a connu une baisse de 14,9 % des émissions, reflétant à la fois la réduction de la consommation d’électricité due à la pandémie et la transition entre la production d’électricité à partir du charbon vers celle à base de gaz naturel, ainsi que le remplacement des combustibles fossiles par des sources d’énergie renouvelables. Si cette forte réduction des émissions est en partie due à la pandémie de COVID-19, elle distingue le SEQE comme l’un de nos outils de politique climatique les plus efficaces. La Commission fera des propositions pour renforcer et éventuellement étendre le SEQE en juin, lors de la présentation du paquet législatif « Fit for 55 », afin d’adapter notre panoplie de mesures à notre ambition climatique accrue. Le SEQE constitue la pierre angulaire de la politique de l’UE en matière de lutte contre le changement climatique. Il couvre les émissions de plus de 10 000 centrales électriques, installations industrielles et compagnies aériennes qui, ensemble, génèrent environ 40 % des émissions de gaz à effet de serre de l’UE.  Les données relatives aux émissions vérifiées pour 2020, communiquées par les opérateurs, sont disponibles sur le site Web du journal des transactions de l’Union européenne. Plus d’informations sur les données SEQE pour 2020 sont disponibles ici.