Le Plan Juncker soutient la recherche dans le traitement des maladies orphelines en France | Commission européenne – Communiqué de presse

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la société pharmaceutique Advicenne ont signé un accord de prêt de 20 millions d’euros, soutenu par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), le cœur du Plan d’Investissement pour l’Europe, ou Plan Juncker. Cet accord permettra à Advicenne de renforcer ses activités de Recherche et Développement (R&D) et de développer des médicaments innovants pour les patients souffrant de pathologies rares, notamment les enfants. Le commissaire européen chargé de la santé et de la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, a déclaré : « Un excellent exemple, encore une fois, du projet européen EFSI qui alloue des fonds aux causes qui ont le plus besoin de soutien. Améliorer l’accès aux médicaments pour les enfants atteints de maladies rares est une nécessité, mais n’est pas sans difficultés. Ce financement au niveau de l’UE contribuera dans une large mesure à aider les entreprises dont c’est l’expertise à développer la R&D dans ce domaine, et ainsi à apporter des solutions innovantes et accessibles pour relever ce défi. » Un communiqué de presse est disponible ici. En juin 2019, le Plan Juncker a mobilisé près de 410 milliards d’euros d’investissements supplémentaires, dont 69,3 milliards d’euros en France. Le plan soutient actuellement 952 000 petites et moyennes entreprises en Europe.